Je suis très très en retard sur mes bilans lectures. Pour être honnête, j’ai abandonné l’idée de rattraper le temps perdu mais j’avais très envie de partager mes trois dernières lectures avec vous.

Je me suis laissée tentée par Les Fiancés de l’hiver, le premier tome de la Passe-miroir de Christelle Dabos dont j’ai si souvent entendu parler. A destination de la jeunesse, ce roman (un joli pavé, il faut bien le dire) n’est tout de même pas pour les tout-petits.

Résumé :

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Mon avis :

J’ai été soufflée. Soufflée par la créativité de l’autrice, par sa plume aussi. Ce premier tome m’a passionnée, si bien qu’on en oublie très vite qu’on lit un pavé si ce détail peut en faire hésiter certains. L’univers est assez sombre malgré tout et ne plaira pas à tous en ce sens mais c’est aussi ce qui rend l’intrigue intéressante !

Ophélie, l’héroïne à la maladresse maladive est malmenée, et perd peu à peu sa naïveté. Forcée à épouser un homme qu’elle ne connait pas et que l’on perçoit rapidement comme très antipathique, elle se retrouve aussi à l’autre bout du monde, dans une citacielle froide et dangereuse où elle va devoir apprendre à différencier les amis des ennemis (est-ce seulement possible ? )

Pour moi, ce premier tome s’apparente à une grosse mise en place de tous les protagonistes, j’attends donc de me procurer le tome 2 avec impatience.

Dragon Love – Tome 1 et 2 – Lil Evans

Confinement oblige, ma kindle chauffe ces dernières semaines puisque je n’ai pas l’occasion d’aller chercher mes livres en librairies (et malgré l’ouverture de certains centre multimédia Leclerc, je n’ai pas envie de sortir pour sortir…).

Parmi mes dernières lectures : le début de la série Dragon love (je suis au début du tome 3).

Résumé (du tome 1) :

Salem, une jeune femme que la vie n’a pas épargnée, tente de se reprendre en main. Petite bouffée d’oxygène dans son quotidien, elle se rend à un entretien d’embauche, en apparence banal… Mais son futur employeur, mystérieux, semble aussi dangereux que redoutable. C’est alors que les ennuis vont commencer.

Le monde surnaturel est bouleversé. Entre enlèvements et guérillas urbaines, l’humanité toute entière compte sur le Dragon le plus puissant de la planète pour régler les soucis. Le plus gros problème, en réalité, c’est qu’il est lui aussi pieds et poings liés.

Entre courage et bravoure, il en faudra beaucoup pour repousser les dangers qui les entourent.

Mon avis :

Dragon love m’a surprise. Je m’attendais vraiment et totalement à de la romance au départ, ce n’est pas forcément mon genre de prédilection mais l’allusion aux dragons m’avait intriguée c’est pourquoi je me suis laissée tenter.

Et là, je me demande pourquoi je ne me suis pas lancée dedans plus tôt ! En fantasy urbaine/bit-lit, les univers sont souvent très classiques : vampires et loups-garous font la lois. Mais les dragons, mes chouchous en fantasy, je ne les avais jamais retrouvés dans ces univers. Pourquoi ? Mais pourquoi ? L’auteur introduit ces êtres surnaturels qui cohabitent avec une créature mythique comme des être solitaires, taciturnes, au sang chaud des gros durs qui aimeraient mieux ne pas avoir de coeur. Leurs caractères correspondent parfaitement à la façon dont on voit un dragon.

La partie romance intervient sous la forme d’une jeune femme qui saura les radoucir et ravir leur coeur (dans les 2 premiers tomes et de ce que j’entrevois dans le troisième aussi), en cela, rien de très surprenant mais l’autrice n’hésites pas à malmener nos couples en formation, à les éloigner brutalement pour mieux rapprocher ces amours enflammées.

Le tout se déroule sur un fil rouge : quelqu’un cherche à détruire/soumettre les semi-immortels et les dragons doivent à tout prix l’en empêcher. L’ennemi est vicieux, tenace et franchement tordu dans le premier (je ne l’avais pas, mais alors pas du tout vu venir). L’histoire est prenante (je n’ai simplement pas pu refermer le premier tome et l’ai lu d’une traite).

Il y a un parfait équilibre romance/action/fantastique. Bref, je suis fan, lisez le (et profitez-en, le catalogue numérique Livresque est actuellement à 1,99€, tout comme mon roman d’ailleurs :p )



Monseigneur Blanche – Violaine Janeau

Résumé :

Blanche, élevée avec son frère et sa sœur dans une ferme de Vessuire, comprend déjà enfant que la société dans laquelle elle vit ne lui convient pas. Malmenée par les gars du village, elle prend une résolution : elle sera un garçon. Adieu les jupes et la soumission !

Justicière, entourée de ses trois compagnons, elle défend les opprimés, notamment de son ennemi juré, Gauthier, qui cherche à l’éliminer.

Un jour, le Prince Louis vient s’installer dans son château et recherche un garde du corps personnel. Il est hors de question que Gauthier soit choisi ! Pour l’en empêcher, Blanche se présente sous l’identité d’Henri, son défunt frère.

Mais quand les sentiments s’en mêlent, Blanche devra faire un choix : pourra-t-elle sauver le Prince en gardant son secret ?

Mon avis :

Violaine Janeau nous propose une romance sur fond historique. Nos protagonistes : Blanche, qui mène une double vie. Pour tout le monde, elle est Blanche. Mais pour ses ennemis et un petit groupe d’ami, elle est Henri, justicier de sa ville. Elle se retrouve notamment confrontée à son ennemi d’enfance : Gauthier.

Lorsque le prince Louis arrive pour faire de la ville sa capitale et recrute une garde, Henri tente sa chance et se retrouve catapulté à la tête de la garde du Prince. Elle devra le sauver de lui-même et de tous les complots et rapidement, les deux hommes deviendront les meilleurs amis du monde.

Mais des sentiments bien plus puissants que l’amitié se développent. Que faire ? Révéler son identité de Blanche au risque de perdre sa place et la confiance du prince ?

L’autrice nous propose un roman épique (les combats, notamment, sont superbement décrit) avec une femme qui sort de sa condition dans un univers moyen-âgeux et se retrouve confrontée à des choix cornéliens en essayant de ne pas éventer son secret. Pas si facile que cela lorsqu’on est observé de tous côtés. J’ai adoré la plume de l’autrice, le côté historique, la romance complexe qui se développe au fil du roman. Une très jolie découverte !

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS