Le mois dernier, j’ai coupé mes longueurs. Une envie de court qui me suivait depuis plusieurs mois mais que j’avais mis un peu de temps à mettre à exécution. Contrairement à ce que je craignais, pas de regrets pour l’instant, alors tout va bien. Ceci dit, c’est aussi l’occasion de tester des choses que je n’aurais pas testé si j’avais toujours eu les cheveux longs. C’est pourquoi lorsque j’ai eu l’occasion de tester les extensions de chez Rubin extensions, via l’Agence des Blogueuses, dont je suis membre depuis peu, je me suis dit « pourquoi pas ? » J’avais déjà testé des extensions pour cheveux, celles de Franck Provost, il y a deux ans. Les défauts que j’y avais trouvé : une démarcation trop nette entre vrais et faux cheveux, un produit qui s’emmêlait facilement et un côté trop brillant pas très naturel.

Un kit, encore sous emballage

Un kit, encore sous emballage

Rubin extension est basé en Suisse, et proposent des rajouts de cheveux sous plusieurs formes (clips, bandes adhésives, kératine…) en cheveux naturels (d’origine Asiatique, Indienne, Russe ou Européenne), tout est d’ailleurs expliqué ici. J’ai eu la possibilité de choisir quelles extensions je voulais tester et je me suis dit que, puisque mes cheveux étaient ondulés, autant choisir des cheveux déjà ondulés puisque Rubin propose une « curls line ». En général quand on voit les tests d’extensions à clips, on nous dit « lissez bien vos cheveux avant de les poser ». Là, l’avantage, c’est qu’on peut les poser sur cheveux déjà ondulés sans que cela ne choque.

Ma longueur en ce moment

Ma longueur en ce moment

La marque m’a proposé la teint « brun noir » pour mes cheveux (j’avais un doute entre deux couleurs, ce n’est pas évident de déterminer celle qui correspond bien, n’hésitez pas à vous armer d’une ou plusieurs photos en bonne luminosité et à demander conseil sur le site) et vu mon épaisseur de cheveux, m’a proposé de m’envoyer plutôt deux boites. De mémoire, le souvenir que j’avais lors de mon test chez Provost, c’est justement qu’il aurait peut être fallu que j’utilise deux boites, l’idée me semblait donc bonne.

En pratique, la pose se fait comme pour toutes les extensions à clip. On sépare sa chevelure en bandes horizontales, et on pose de la bande la plus large aux plus petites de bas en haut du crâne. J’ai testé déjà avec une boite et, en effet, quelques mèches en plus se sont révélées nécessaires. Je n’ai utilisé que trois bandes de la seconde boite, la plus large (à 4 clips) et les deux moyennes (à 3 clips) pour les autres eh bien… mon crâne n’aurait pas pu supporter plus de clips, faute de place ;). Côté pose donc, c’est assez facile et ça se fait en une dizaine de minutes environ.

La pose en cours, avec une bande large et deux moyennes.

La pose en cours, avec une bande large et deux moyennes.

Les cheveux sont naturels, de très bonne qualité, pas trop brillants et donc forcément, on voit moins la différence entre nos cheveux et les extensions. Pour le port, eh bien, tout dépend de vous. Pour ma part, je pense que je ne serais pas capables de les porter plus d’une soirée (ou du moins quelques heures d’affilée), on sent tout de même les clips, bien accrochés aux racines et je pense que pour les porter tout une journée il faut soit avoir l’habitude, soit n’en porter qu’une partie s’il s’agit par exemple, simplement d’ajouter un peu plus de volume à une chevelure déjà longue.

(Bon par contre, il fait vraiment trop chaud ces derniers jours pour vraiment les porter, je pense que j’attendrais un peu plus de fraîcheur pour vous en reparler !)

Le résultat avec deux boites

Le résultat avec deux boites

Je trouve le rendu plutôt pas mal. J’ai laissé mes cheveux avec leurs ondulations naturelles, mais je pense que quelques boucles plus définies au niveau des pointes auraient amélioré la transition entre mes cheveux et les extensions qui ont des boucles plus serrées.

Les jolies ondulations

Les jolies ondulations

Pour l’entretien : Rubin propose ses propres produits et vous explique comment laver les extensions sur leur site. J’ai posé quelques questions plus spécifiques sur les extensions à clips et la gamme Boucles à la marques, parce que oui, ce serait dommage de perdre les boucles au lavage non ?

Ca mériterait peut être que je pose encore deux petites mèches sur l'avant  !

Ca mériterait peut être que je pose encore deux petites mèches sur l’avant !

Donc, côté entretien, les extensions sont à laver à plat avec le shampoing proposé par la marque, et normalement on devrait conserver les ondulations !

Les produits Rubin

Les produits Rubin

Extension à clips Curl line : 129€ (en promo à 95€ en ce moment) chez Rubin extensions.

xoxo, Jenn

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS