Il y a quelques temps j’ai (re)découvert Roger et Gallet. Franchement, quand on m’en a