Quand j’étais ado, à la Réunion, ils nous passaient un nombre incalculable de télé novella.