Petit regroupement des lectures de septembre et octobre par ici ! Je devais publier cet article bien plus tôt mais les looks d’Halloween ont pris un peu de temps dans mon planning bloguesque si bien que j’ai pris du retard sur les chroniques. Je rattrape donc mon retard et promis je vous fait le mois de novembre avant l’année prochaine !

Passeuse d’âme 2  Possédée – Lyn A. Lewis

Après vous avoir présenté le t1 dans ma dernière chronique, j’ai enchaîné sur le t2 dévorée de curiosité pour la suite des aventures d’Erine.

Le résumé :

Je m’appelle Érine Homes. Médium sans grand talent. Gérante d’une boutique ésotérique. Passeuse d’âme en formation. Promise à un démon. Sacrifiée et sauvée, deux fois. Sous haute protection depuis. Mère par procuration. Célibataire égoïste. Et… c’est déjà pas mal.

Enfin, je ne me plains pas. J’ai de la chance, je suis en vie. Et je compte bien le rester. Même si on ne va probablement pas me faciliter la tâche. Que ce soit ma famille qui cherche à me nuire, le démon à me récupérer ou Clayton qui se fait un plaisir de jouer les professeurs lunatiques, mon avenir ne ressemble pas à un long fleuve tranquille. Seuls les dieux savent ce que le futur me réserve. Quoique, ce n’est pas sûr.

Mon avis :

Les vies antérieures ont fait partie des thèmes de mes lectures d’octobres semblerait-il. Je me suis régalée avec ce tome 2 et les voyages d’Erine entre sa vie actuelle et sa vie antérieure. On se demande d’ailleurs laquelle des deux gagnera la partie ! Liam quand à lui, semble pouvoir être un bon appui mais il lui dissimule également des choses, si bien que tout risque à tout moment de dégénérer…

Erine se cherche toujours dans ce tome. Sauvée à la fin du tome précédent, elle essaie désespéremment de reprendre le cours normal de sa vie. Mais c’est sans compter Thalès qui compte bien remettre la main sur elle ET changer le cours des choses dans l’au-delà. A quel point cela peut-il influer sur elle ?
Mystère, intrigues, vengeances et fantastique, on a là un cocktail explosif pour une suite réussie ! Moi j’attends avec impatience la suite !

Le Phare au Corbeau – Rozenn Iliano

Quand on suit des gens depuis des années et qu’on apprécie leur talent, on est toujours heureux de voir que les choses se concrétisent pour eux. Aussi, quand j’ai appris que Rozenn Iliano serait publiée aux éditions Critic, j’ai bondi de joie.

Le résumé :

Agathe et Isaïah officient comme exorcistes. L’une a les pouvoirs, l’autre les connaissances ; tous deux forment un redoutable duo.
Une annonce sur esoteric.net, le réseau social des sorciers, retient leur attention. Un confrère retraité y affirme qu’un esprit nocturne hante le domaine d’une commune côtière de Bretagne et qu’il faut l’en déloger. Rien que de très banal. Tout laisse donc à penser que l’affaire sera vite expédiée.
Cependant, lorsque les deux exorcistes débarquent sur la côte bretonne, le cas se révèle plus épineux que prévu. Une étrange malédiction, vieille de plusieurs générations, pèse sur le domaine de Ker ar Bran, son phare et son manoir.
Pour comprendre et conjurer les origines du Mal, il leur faudra ébranler le mutisme des locaux et creuser dans un passé que certains aimeraient bien gardés enfoui…

Mon avis :

Quand on connait déjà l’univers de l’auteur, on est pas dépaysé puisque ce roman se passe dans le même univers déjà développé par l’auteur, ainsi on retrouvera, gravitant autour des personnages principaux, d’autres personnages dont on a déjà entendu parler ou dont on a déjà lu les aventures, ce qui donne une grande richesse et de la profondeur aux personnages de l’auteure qui sont toujours, par la force des choses, extrêmement travaillés.

On ne voit pas les pages passer dans ce petit pavé de plus de 380 pages. On les dévore, avides de découvrir la suite et de comprendre ce qu’il se passe. Comme souvent on retrouve le trio : médium/sorcier/vies antérieures et c’est une combinaison tellement intéressante avec tant de voies à explorer !

La couverture, bien sûr, est signée de son compagnon Xavier Collette (donc je vous reparle un peu plus bas !)

Filez acheter votre exemplaire si ce n’est pas déjà fait !

Coraline – Neil Gaiman

Vue sur l’étagère de mon libraire favoris et aussitôt serrée contre mon coeur, cette jolie édition à la couverture signée Benjamin Lacombe était l’occasion de lire ce roman que je n’avais vu qu’en images jusqu’ici !

Résumé :

Coraline vient de déménager et découvre son environnement, une étrange maison qu’elle et ses parents partagent avec des voisins peu communs: deux anciennes actrices et un vieux toqué éleveur de souris savantes. « Je suis une exploratrice! », clame Coraline. Gare pourtant : derrière la porte condamnée, un monde magique et effrayant l’attend. Attention, grand frisson

Mon avis :

Brrrrr… le roman s’adaptait parfaitement à la période Halloweenesque. Ce conte noir de Neil Gaiman, je l’ai trouvé à la fois plus terrifiant et plus cru que le film créé par Burton. Classé en littérature jeunesse je pense qu’il n’est pas à mettre entre les mains de tous les jeunes lecteurs, sensibilité oblige.

Le mien (de jeune lecteur) dévorant depuis quelques mois tout ce qu’on lui met entre les mains a tenu à le commencer car nous avions vu le film l’année dernière. Je lui ai fait promettre de s’arrêter immédiatement si quelque chose l’effrayait trop. En tout cas, il n’est pas effrayé par le nombre de pages c’est déjà ça !

Avec Coraline on se plonge dans un conte qui est tout d’abord un brin féérique, fantastique puis horrifique. La lecture en est facile, accessible aux jeunes lecteurs comme aux plus grands. Les parents pourront y apprendre qu’ils ne sont pas parfaits mais qu’ils peuvent s’améliorer et les enfants que les autres parents peuvent se révéler pire que les siens :p.

 

The little Witches Exodus – Xavier Collette alias Coliandre

Illustrateur que je suis depuis des années, je vous ai déjà parler de lui ici alors quand il a lancé son finanement Ulule pour « The little Witches » projet inktober sur deux ans que j’avais eu l’occasion de suivre, je n’ai pas hésité à participer !

Le résumé :

«Samain approche, il faut que je me dépêche… j’ai si peu de temps devant moi», peut-on entendre, si l’on glisse discrètement son oreille entre les feuillages orangés de l’automne.

En regardant de plus près, on peut apercevoir une petite sorcière pas beaucoup plus grande que la paume d’une main (chapeau pointu compris), galopant entre les branches à la recherche des ses amies, pour la grande cérémonie de cette fin d’octobre.
Arrivera-t-elle à temps ? Quels seront les obstacles qu’elle devra franchir, les dangers qu’elle devra affronter ? Et quelle est cette mystérieuse cérémonie de Samain, qui a l’air si urgente ?

Mon avis :

Que dire…? Je suis fan fan fan du travail de Coliandre. Il nous régale à nouveau avec une histoire de son cru sur les aventures d’une petite sorcière supposée rejoindre son clan avant Samhain et une seconde correspondant à l’inktober de l’année suivante. Les illustrations sont magnifiques, douces, délicates, bref c’est un petit bijou, qui, je crois sera bientôt disponible sur l’e-shop de l’auteur !

Dans la gueule du loup – Patricia Briggs

Seconde lecture lupine du mois d’octobre, le tome 5 de la série Alpha & Oméga de Patricia Briggs

Résumé :

Ce sont les loups sauvages et blessés. Les loups-garous trop brisés pour vivre en toute sécurité parmi les leurs. Pour leur propre bien, on les exile à la périphérie de la meute du Marrok ; suffisamment près pour obtenir de l’aide, assez loin pour ne blesser personne.
Mais le Marrok est absent quand Charles et Anna reçoivent un appel à l’aide de la part du compagnon fae d’une de ces louves, victime d’une tentative d’enlèvement. Charles et Anna devront utiliser tous leurs talents de guerrier et de diplomate pour retrouver les assaillants et faire face à une magie des plus sombres, surgie d’un passé aussi lointain que difficile…

Mon avis :

Avec ce tome, Mme Briggs se rapproche des Sauvageons du Marrok, qui avaient surtout été évoqués jusque là, notamment avec Azil. On suit avec plaisir Charles et Anna dans leurs pérégrinations et j’ai adoré détester Leah comme bien souvent, même si au final… on est contents qu’elle soit là. L’auteure laisse planer le mystère. Bran s’absente étrangement. L’ennemi semble insaisissable.

Le couple louve sauvageonne et compagnon fae tout aussi déboussolé que sa louve brisé est très intéressant et dégage une certaine poésie. L’imbrication de la magie, entre le lien de meute et les dons de Charles à travers Anna m’ont captivée. Et puis évidemment, ce retournement de situation, cet individu insoupçonnable qu’on voit graviter autour de Charles et Anna depuis le début de la série…

Une très chouette lecture qui donne envie de continuer la série !

 

 

Morsure: la Déesse des loups – Mathilde Bonnard

Dernière lecture Kindle, Morsure de Mathilde Bonnard qui n’était pas du tout le livre auquel je m’attendais !

Le résumé :

À la mort de ses parents, le monde d’Alexandra Schmitt bascule dans une sombre et infernale spirale. Orphelines, sa famille ne peut l’accueillir elle et sa soeur jumelle : ils sont donc contraints de les séparer. A contre cœur, Alexandra quittera la France pour rejoindre sa tante au Canada. Les adieux sont glacials et la rivalité fraternelle n’a jamais été aussi pesante.

Arrivée dans son nouveau lycée, elle rencontre Dyami, un mystérieux amérindien aussi séduisant que détestable, qui apporte une lueur dans toute cette obscurité et l’éloigne du point de non-retour. Quel lourd secret porte-t-il ?

Rejetée, trahie, l’adolescente retrouve ses démons et tente de mettre fin à ses jours. C’est alors qu’elle revient à la vie grâce à la magie d’une légende indienne : La Déesse des Loups.

Le mythe oublié, renaît.

Mon avis :

Alors je vous disais que je ne m’attendais pas du tout à ce que j’ai lu pour une raison très simple : je n’ai pas lu le résumé avant de me lancer dans ma lecture, j’ai vu une jolie couv, c’était le genre fantastique et ça parlait de loups alors je me suis lancée. Je n’imaginais pas l’héroïne si jeune, ça m’a fait bizarre. (du Jenn tout craché, cherchez pas!)

Du coup, je suis assez partagée sur le roman car je pense qu’il est un peu trop « young » pour moi. Pour autant, je l’ai trouvé fluide à lire niveau écriture, plein de rebondissements (je ne m’attendais pas du tout à cette fin tant l’héroïne se persuade de l’identité de son ennemie) mais j’ai eu un peu de mal à rentrer dedans et la relation amour/haine entre Alex et Dyami était un peu trop longuette à mon goût. Une fois rentrés dans le vif du sujet, la transformation d’Alex, les mystérieux accidents et l’enquête cependant, on peut s’absorber dans la lecture. Je regrette juste que cela intervienne si tard dans le roman.

La première partie s’apesanti sur la perte d’Alexandra, l’abandon incompréhensible de sa jumelle, sa non-intégration à son nouveau monde. Je comprends que l’auteure aie souhaité souligner le deuil de l’adolescente mais cette partie était juste un peu trop longue à mon goût comparée à la partie d’action à proprement parler.

En revanche, elle nous propose un univers original, une légende qu’elle fait vivre et qui aurait mérité de prendre plus d’ampleur.

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS