Il y a quelques mois, j’ai demandé à mon fils ce qu’il voulait comme déguisement pour Carnaval. Comme j’aime bien lui préparer ses costumes, je m’y prends en avance, notez. Et là, il m’a posé une colle en me répondant « une armure de Jimmy Dulac ». Jimmy Dulac, pour ceux et celles qui ne connaissent pas, c’est le héros de la série animée Chasseurs de Trolls réalisée par Guillermo Del Toro et dont Lilian a vu et revu les épisodes un nombre incalculables de fois.

J’ai réfléchi un peu et décidé que je me laisserais bien tenter par cette expérience nouvelle, créer une armure façon cosplay et pas un truc en tissus, tant qu’à faire, autant se donner du challenge n’est-ce pas ?

Sauf que, le Carnaval de l’école est en avril et que ça fait 3 mois maintenant que j’ai acheté mes fournitures mais que j’ai tellement peur de me louper que je ne me suis toujours pas lancée dans mon projet. Hum hum…

Bon, il me reste un mois. Ça se fait non ?

Ce matin, j’ai donc tout ressorti, mon croquis pour les différentes pièces (enfin, je sèche sur le dos du costume, il faut que je regarde un épisode pour capter un moment où notre chasseur de Trolls est de dos.

Pour ce projet, après avoir visionné des vidéos de cosplayeurs, j’ai découvert que je pouvais utiliser de la mousse de tapis de gym. La ressource la moins chère et la plus facile à trouver et comme mes pièces sont somme toute plutôt petites puisque taille enfant ça peut se faire. Le tapis de gym le moins cher de chez Decath fera donc l’affaire.

Me voici donc à la découpe de mes pièces dans un premier temps, ensuite restera à former tout ça, surtout au niveau des épaules, avec un décapeur thermique. Vous avez la solution du sèche-cheveux mais ça risque d’être très long et il se trouve qu’on avait acheté un décapeur thermique pour des travaux dans la maison il y a plus de 6 ans maintenant et qu’on ne s’en est jamais servi car ce n’était pas efficace pour notre besoin, je lui aurais au moins trouvé une utilité !  J’avoue, c’est surtout cette étape que je crains.

Ensuite bien sûr, il y aura l’étape importante de la peinture qui va donner un bel aspect à tout ça. Pour l’assemblage, il y aura de l’élastique, des scratchs et je songe à coudre la partie plastron directement sur un tee shirt noir, c’est encore mon point flou mais il y a pleins de tutos sur le sujet.

Du coup, si ça vous dit, je vous ferais quelques petits articles sur la réalisation de l’armure en question 😉

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS