Je n’ai pas fait de bilan lecture depuis humpf ! (je file me cacher), le mois d’août ici. Pour ma défense, entre septembre et octobre, j’ai passé tout mon temps sur « Une partie de Cache-cache enchantée » et j’ai terminé novembre et le début du mois de décembre de faire la relecture-réécriture de mon roman si bien que je n’ai pas beaucoup lu pendant ce laps de temps, en fait, sur le mois de novembre je n’ai rien lu du tout pour ne pas me « parasiter » dans ma réécriture.

Finalement, ce bilan de janvier comprendra une lecture de décembre, mais il s’agit d’une relecture, alors est ce que ça compte vraiment ?

Il s’agit de Le Chardon et le Tartan de Diana Gabaldon, que l’homme m’a offert version collector avec sa belle couverture rouge et ses pages dorées. J’ai lu toute la série sur mon kindle, si bien que je n’ai pas les livres dans ma bibliothèque et je vous avoue que cette jolie reliure m’a tout de suite tapé dans l’œil. Je ne pouvais pas me permettre de le garder comme pièce de collection sans même le relire non ? J’ai donc employé une grosse partie de mes soirées du mois de décembre et il m’a toujours autant plu. Je vous laisse le lien de ma première chronique sur le sujet car je ne vois pas bien l’intérêt de tout vous réécrire 😉

J’ai ensuite entamé janvier avec Erika de Yatuu, projet que j’avais suivi sur son blog puis sur Ulule. Je n’avais pas pu participer à ce moment là alors je me suis rattrapée sur les cadeaux de noël Noël et c’est avec plaisir que j’ai pu lire les strips version papier. Une belle dérision et une version d’un royaume totalement Matriarcale qui fait un beau pied de nez à notre société !

Vous pouvez découvrir le travail sur Yatuu sur son blog !

Et puis il y a American Elsewhere de Robert Jackson Bennett. Alors là gros flop pour moi. Je me suis forcée à essayer de rentrer dans le livre en essayant de comprendre où voulait en venir l’auteur et j’ai abandonné car je trouvais que ça n’avancait pas !

Pour continuer avec les romans graphiques, j’ai lu La boite à Musique, encore un joli bijou de chez Métamorphoses avec un style de dessin que j’aime beaucoup (très jeunesse finalement mais avec un détail époustouflant) pour porter une histoire pleine de magie !

Et pour terminer il y a Nils, tome 3 (toujours chez Métamorphoses, une collection qui décidément me parle beaucoup), une saga écologique dans un monde fantastique proche de sa fin. Poésie, déesses vengeresses, quête, cette bd a tout pour me plaire d’autant qu’elle est portée par un dessin et une mise en couleur superbes !

Cette série me fait toujours un peu penser à Princesse Mononoké d’ailleurs, un de mes anime préférés !

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS