Mon premier maquillage de squelette était une Calavera qui date de 2013 et c’était aussi le tout premier maquillage d’Halloween que j’ai réalisé sur le blog. Cela fait longtemps que j’avais envie d’en faire un nouveau, au final, ça a plutôt tourné au Sugar Skull sur lequel j’ai eu envie d’ajouter des touches d’or.

Pour ce maquillage, j’ai d’abord travaillé mon teint comme d’habitude. Ensuite, avec un fard brun clair, j’ai commencé à tracer les zones d’ombres (joues, creux du nez, tempes) de mon squelette. J’ai ensuite travaillé pour renforcé l’intensité avec un fard brun foncé, avec lequel j’ai aussi travaillé le creux de ma paupière et dessous, dans la zone des cernes qu’on cherche habituellement à cacher. Là, on accentue (pour une fois que ça sert !)

Je suis passée aux yeux en posant un paintpot noir (Blackground) de MAC sur la paupière mobile et sous l’oeil, j’ai ensuite estompé et appliqué par dessus un fard noir mat. J’ai ré-estompé avec un brun foncé au dessus dans la banane et sous l’oeil. J’ia travaillé mes sourcils avec mon crayon à sourcil habituel, puis je les ai brossé vers le haut avec un peu de gel à cheveux. Techniquement, j’aurais du utiliser de la laque, mais je n’en avais plus, alors improvisation ;).

Ensuite, j’ai appliqué ma poudre enluminatrice sur tout le visage et le cou, et j’ai insisté sur les zones qui devraient avoir plus de lumière avec un fard doré (joues, nez, menton). J’ai aussi appliqué ce fard sur mes sourcils. J’ai tracé au crayon noir le creux des joues, que je suis venue estomper (vers le bas uniquement) avec un fard brun foncé en estompant et je suis venue par dessus tapoter un fard bronze. Sur mes lèvres, j’ai utilisé un rouge à lèvre liquide métallique de chez Sephora (fan de la couleur, déçue de la tenue par contre) que j’ai laissé sécher avant de venir tracer au crayon khôl mes « dents » de squelette. J’ai utilisé ce rouge à lèvre en touche lumière au coin interne des yeux.

Restait à faire le nez, que j’ai tracé d’abord avec mon paintpot avant de venir tapoter un fard noir.

Pour la partie du cou, franchement, je ne l’ai faite que pour la photo, je pense que ça peut être très inconfortable pour une soirée puisqu’il faudrait utilisé de la colle à faux-cils, moi, j’ai simplement humidifié ma peau au brumisateur avant d’appliquer mes petites feuilles à dorer.

 

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS