Si vous me suivez sur instagram, vous savez peut être que pour l’anniversaire de Lilian, je lui ai offert une histoire illustrée par moi, qu’il avait lui-même imaginée. Cette histoire vous a plu, et plusieurs d’entre vous m’ont demandé s’il serait possible de l’acheter. L’idée a fait son petit bonhomme de chemin et c’est un peu en mode « ouragan » comme dirait mon homme, que je me suis lancée à corps perdu dans ce nouveau projet : faire imprimer le livre à l’aide d’un financement participatif.

Bien sûr, j’ai d’abord réfléchi à rajouter quelques illustrations car c’était très léger (pour ma défense Lilian a eu cette idée deux semaines avant son anniversaire, il m’a donc fallu travailler jour et nuit pour tout boucler !) en nombre de pages mais aussi, certaines illustrations méritaient d’être retravaillées. Je me suis donc lancée là-dedans depuis le début du mois et quand je me suis sentie plus à l’aise, plus légitime (on en reparle de cette sensation de ne jamais être légitime dans ce que je fais ?), j’ai commencé à regarder, rechercher, demander des devis, budgétiser les possibilités du projet. Je me suis naturellement tournée vers Ulule car c’est la plateforme que je connais le mieux pour avoir participé à plusieurs financements dessus en tant que contributrice. J’ai réfléchi aux contreparties, ajouté, retiré, modifié, pesté contre les frais de port de la poste (mais une gentille voix m’a appris que si j’attendais un peu et que le financement semblait pouvoir se faire, la poste pouvait peut être me proposer des tarifs plus intéressants, ce qui serait un soulagement, car je préfèrerais vous offrir des contreparties plus sympa, des trucs mieux finis plutôt que de faire payer des frais de ports horriblement chers).

Quelques jours de réflexion après, je me suis lancée et j’ai soumis le projet sur Ulule. Une fois celui-ci accepté, j’ai complété ma page, fait monter mon taux de stress dans les tours, et finalement cliqué sous soumettre. Le soir même, j’ai envoyé un mail à mes proches pour leur expliquer le projet et récolter leur soutient (le partage de l’information notamment est très importante dans une campagne de crowfunding, bien sûr, il faut aussi donner envie de cliquer sur les contreparties).

J’ai le doux rêve de pouvoir tout faire imprimer et vous envoyer tout ça avant Noël, j’espère de tout coeur que cela sera possible, mais pour ça, il faut déjà que la campagne atteigne les 100% ! A l’heure où je vous écris, j’en suis à 16 %, on y est pas encore mais ça monte doucement, tranquillement. Dans 40 jours, tout sera fini  ! Je n’ai volontairement pas prolongé la campagne sur 90 jours car je souhaitais tout faire pour Noël et 90 jours m’amenait bien trop loin sur la fin de l’année.

Je vous parle un peu de ce livre alors ?

Déjà l’objet : ce sera un livre à couverture souple (mais épaisse néanmoins), de pour l’instant 26 pages, et potentiellement plus

A l’intérieur, une histoire, dont le scénario a été imaginé par Lilian (qui est venu me voir un après-midi en me disant « maman, je veux écrire une histoire! »), le tout a été rédigé par moi (avec Lilian à côté à chaque phrase, comme ça, il pouvait me dire s’il ne comprenait pas un mot ou une phrase), et illustré toujours par moi ! Il y aura aussi quelques pages en noir et blanc, de lines, comme on dit dans mon métier, autrement dit, des pages à photocopier pour faire des coloriages. Et, peut être, suite à une petite idée de Lilian, un petit jeu de cache-cache dans le livre pour trouver des animaux !

L’histoire : il était une fois… Oui on a commencé comme ça, parce que c’était ce que Lilian avait imaginé, et j’ai du aussi écrire « FIN » en toutes lettres à la fin, c’est qu’ils sont exigeants les scénaristes de nos jours.  Donc, il était une fois, un groupe de 5 petites filles. Ces fillettes jouent à cache-cache (d’où le titre) et se retrouvent dans un château mystérieux. Ensuite… Ah non, je ne vous en dit pas plus, sinon vous n’aurez plus envie de le découvrir ! Enfin sachez qu’il y aura des animaux fantastiques, des trucs magiques, un monstre effrayant et surtout une belle partie de rigolade !

Le financement participatif

J’ai fixé un nombre de livres à 50 exemplaires. C’est à la fois énorme à mes yeux et très peu aux yeux d’un éditeur par exemple. Si l’on atteint pas les 50 fixés, les contributeurs ne seront pas débités de leur participation et rien ne sera imprimé ! Pour moi, je vous avoue que c’est un rêve de petite fille et un projet que je caresse depuis des années que d’imprimer un livre illustré pour les enfants.

Et j’aimerais tellement que ce projet réussisse pour mettre des étoiles dans les yeux de Lilian et lui prouver qu’il faut toujours croire en ses rêves et se donner à fond, mais pour ça, j’ai besoin de vous ! Les mamans, les papas, les tontons, les tatas, les marraines, les grands-parents, les amis de coeur… Participations et partages sont essentiels.

Un petit extrait

Je peux compter sur vous ?

La page facebook du projet : fb.me/cachecacheenchante

Et bien sûr, la page Ulule !

 

xoxo, Jenn

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS