A chaque été sa robe blanche et je dois vous avouer que ça fait au moins trois ans que je cherche une nouvelle robe en coton blanche, facilement portable, à remettre dans mon dressing. Quand je suis tombée sur celle-ci en vitrine, soldée, je me suis laissée tenter. Je n’ai pas beaucoup de vêtements de marques dans mon dressing. Juste quelques-uns, par ci, par là, craquages généralement soldés : une robe Tara Jarmon, une robe Ekyog, et maintenant cette robe Karl Marc John qui a accroché mon oeil depuis la vitrine. Un petit coup d’oeil à son prix, un petit pas dans la boutique et un essayage plus tard, j’étais conquise.

Seule hésitation, la taille. Je l’ai prise en 40, ma taille habituelle et comme il faisait très chaud ce jour là, j’ai trouvé très bien qu’elle ne me colle pas mais… j’ai toujours un doute car au deuxième essayage, je la trouve un peu large. (Rien que je ne puisse corriger mais je préfère attendre un peu que mon poids d’après-grossesse se stabilise vraiment avant de modifier quoique ce soit sur cette robe en particulier)

Du coup, je vous la montre telle qu’elle et je vous avouerais que ce jour-là, à Cordes-sur-Ciel, j’étais bien contente qu’elle ne me colle pas du tout ! J’ai aimé sa coupe très simple, sa longueur au mollet, parfaite pour à mes yeux, son look un brin rétro et ses petites poches sur les côtés.

xoxo, Jenn

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS