En avril, je ne sais pas bien ce qu’il s’est passé, mais je n’ai pas beaucoup lu. Pour ce mois-ci c’est donc un seul et unique livre que je vous proposerais, heureusement, c’est un livre qui m’a plu ! Ce bilan arrive rapidement après celui de Mars, mais comme j’étais très en retard…

Entre les mondes – T1 : Le Passage – Maëlle Andals

Une autre des autrices que j’ai eu l’occasion de découvrir à l’Imagina’livres Toulouse. Je vais un peu les enchaîner ici, mais je n’ai pas pour habitude d’avoir des piles à lires (ou PAL pour les habitués des blogs lectures) énormes. En général, j’ai un ou deux bouquins en attente mais pas plus, du coup, je les lis tranquillement les uns après les autres. Je vais sans doute intercaler le dernier tome de la série Meg Corbyn à un moment cela dit. Entre les mondes, c’est une série (trilogie en devenir puisque l’autrice travaille sur le troisième tome en ce moment) rangé dans le Fantastique où l’on découvre deux personnages, Néva, une jeune femme qui a le don de communiquer avec les fantômes, faisant partie d’une équipe de chasseurs/mercenaires à qui l’on fait appel contre des problèmes d’ordres paranormaux (fantômes, vampires…) et Adrian, un Chevalier engagé dans une lutte contre son ancien Royaume. Si Néva se trouve dans le monde tel qu’on le connait, (elle voyage un peu partout pour son travail), Adrian vit dans un monde où la magie est partout.

Tous deux finissent par se rencontrer, dans quel but, pour quelle raison ? On ne le découvrira pas dans ce tome mais une idylle se liera entre les deux personnages même si Néva est tiraillée entre son amour pour la femme avec laquelle elle vit depuis plusieurs années maintenant, son attirance pour un vampire et le mystère qui entoure Adrian (qui reste tout de même son ancre lorsqu’elle se sent perdue).

Le livre s’ouvre sur un ennemi dont on ne sait pas grand chose si ce n’est qu’il est un vampire et qu’il en veut à Hunters, l’équipe de Néva. J’ai eu tendance à oublier un peu ce préambule pendant ma lecture, prise que j’étais dans l’histoire si bien que je ne m’attendais pas du tout à certains rebondissements. J’ai aimé la plume fluide de l’auteur, les passages d’un personnage à l’autre (Adrian et Néva) avec toujours un lien et de voir la différence de façon de penser entre cette femme de notre siècle et cet homme, Chevalier dans un monde plutôt médiéval (je l’ai tout de même trouvé très ouvert d’esprit).

Les personnage sont attachants, (même si on aimerait parfois mettre des baffes à Néva) et l’histoire prenante, l’autrice nous fait un joli cliffhanger de fin qui donne envie de se précipiter sur le second tome. A coup sûr, je vous reparlerais des suivants !

Mon seul petit moins : je ne suis pas fan de la couverture, trop simpliste et avec un côté 3D qui donne un peu l’impression qu’il s’agit d’une main en plastique et non humaine.

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS
Ne loupez plus jamais un article !

Inscrivez-vous pour recevoir des contenus exclusifs : astuces, bonus, tutoriels...

Promis ça reste entre vous et moi ! <3