Vous me connaissez, j’adore le bleu. Ces dernières années l’abondance de chevelures licornes ne m’est pas passé au dessus mais sauter le pas c’est autre chose. Du coup, en tombant devant le rayon des colorista l’autre jour je me suis dit pourquoi pas ? Une couleur qui part en 20 shampoings, au pire, ça va vite. Evidemment, je n’ai pas voulu me lancer dans la décoloration à la maison, j’ai donc décidé de poser ma coloration sur ma couleur naturelle. Je me doutais bien ne pas obtenir un résultat mirobolant mais un petit bleu discret ça m’allait bien. Sur les instructions de pose on nous propose trois choses : chevelure complète, ombré ou mèches. J’ai opté pour le côté ombré + quelques mèches. Je lave et sèche donc mes cheveux comme indiqué sur le prospectus (opération pas délicate du tout avec un bébé qui dort) avant de me lancer dans la pose.

C’est relativement simple, séparer les cheveux en deux parties (ne pas oublier de protéger ses vêtements) et appliquer d’abord sur les points avant de frotter légèrement pour dégrader l’application, je sélectionne ensuite quelques mèches que je recouvre. Je laisse poser 30mn et je rince, je rince, je rince jusqu’à ce que l’eau soit claire. Comme j’étais pressée de voir le résultat, j’ai brushé mes cheveux. Comme je m’y attends, ce n’est pas époustouflant mais avec la bonne lumière (ahah), on voit qu’il y a du bleu, en regardant bien. Bon, je m’en accommode mais franchement, je reste déçue. Vous comprendrez que la première photo de cet article n’est pas du tout ce que j’ai obtenu, mais ce que j’aurais aimé avoir. Ce que j’ai eu c’était plutôt ça :

La blague que je n’apprécie pas du tout ? Après le brushing mes mains et mes ongles sont bleus. J’arrive à faire partir le bleu de ma peau en lavant mais pour mes ongles on repassera… Il ne me reste plus qu’à trouver un moment pour les vernir et cacher la misère (je n’ai que ça à faire avec un bébé).

Le lendemain, j’ai le malheur de porter ma doudoune qui a un col montant blanc, et une fourure synthétique sur la capuche, je rentre chez moi avec col et fourrure bleues. Heureusement pour moi, elle passe à la machine (et le bleu veut bien partir, parce que bon, je viens de l’avoir cette doudoune). Dans l’après-midi je décide donc de me relaver les cheveux pour éviter tout nouveau transfert. Au séchage, on ne voit plus rien du tout de la couleur sur mes cheveux, par contre, mes mains elles, sont à nouveau bleues… Le lendemain, le col de mon tee-shirt clair était également tout bleu. Je songe à aller maintenant acheter leur shampoing censé faire partir plus vite cette couleur dont le pigment reste vraiment en surface et semble s’effriter au quotidien, une vraie plaie !

(après le deuxième lavage, donc, plus rien de visible)

Au final, j’ai pris rendez-vous chez ma coiffeuse préférée (j’ai nommé Mily Cut’s) pour faire un vrai balayage bleu. Le rendez-vous étant fixé au mois prochain, j’ai encore un peu de marge pour voir (jusqu’à ce que Emilie commande les produits) si je me dégonfle ou pas, mais je me dis que si je ne le fais pas aujourd’hui, je n’en aurais jamais l’occasion et puis si jamais, je peux toujours tout recouvrir ou revenir à une couleur normale.

Bref, ces Colorista, je ne vous les conseille pas, surtout pour le côté transfert, parce que j’imagine que sur une base blonde ou chatain claire, on peut obtenir une couleur sympa. Encore que, en discutant avec Emilie, elle me disait que sur une de ses clientes, le soit disant 20 shampoing n’est pas parti et que ça a été compliqué à rattraper…

xoxo, Jenn

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS
Ne loupez plus jamais un article !

Inscrivez-vous pour recevoir des contenus exclusifs : astuces, bonus, tutoriels...

Promis ça reste entre vous et moi ! <3