Les filles de l’orage – Le sang et l’or 1 –  Kim Wilkins – Fantasy

5 jeunes femmes, 5 princesses, j’avoue, je ne m’attendais pas à ce type de personnages. Bien qu’en fantasy, on trouve des personnages féminins forts, on trouve rarement une telle palette. Les filles de l’Orage sont les filles d’un roi. Celui-ci tombe subitement dans un coma qui fait penser à Bluebell, l’aînée de la fratrie que leur père est ensorcelé. Elle réunit donc ses soeurs, éparpillées dans le royaume (et les royaumes voisins) pour partie en quête d’un remède ou de quelqu’un qui serait capable de sauver leur père. Le personnage est Bluebell est un féminin-masculin. Ainée du roi, elle vit pour devenir Roi (et non reine). C’est une guerrière au fort tempérament, capable de tout détruire autour d’elle par fidélité envers sa famille. Elle est crainte à travers tout le royaume et même de ses plus jeunes sœurs. La deuxième sœur, Rose, est maman d’une petite fille, plus fleur bleue, mariée au roi du royaume voisin, elle cache cependant un petit secret coupable. Ash est la sœur dotée de visions. Parmi les deux jeunes sœurs restantes, on retrouve une petite écervelée (qui fera bien des dégâts autour d’elle) et une grenouille de bénitier, convaincue qu’elle peut racheter les « fautes » de sa famille de « païens »

Chacune est doté d’un caractère bien particulier, plutôt fort, et toutes sont très différentes, Bluebell porte sa famille (et l’histoire) et si l’écriture est fluide, l’histoire n’en est pas moins assez complexe. On ne s’ennuie jamais au court de la lecture, les rebondissements sont présents tout au long du roman et on a hâte de pouvoir connaître la suite de l’histoire !

 

Roman Graphique

Cyan – Nils T. 2 – Fantasy

J’ai attendu la sortie du tome 2 de Nils pendant environ deux ans (si mes souvenirs sont bons), j’avais été enchantée par le dessin proposé par Antoine Carrion et intriguée par l’histoire de Jérome Hamon. L’univers rappelle la mythologie nordique et les couleurs bleutées me rappellent les univers de Xavier Colette. Une déesse ancienne tente de sauver son monde par le biais de deux enfants, dont Nils, qui s’est échappé de Cyan, où les scientifiques n’aspirent qu’à tout ravager sur leur passage pour comprendre pourquoi les terres sont devenues arides et les enfants ne naissent plus. La saga suit un axe écologique sur fond d’imaginaire, de magie et d’élémentaires qui rappelle notamment certains animés japonais. Pour ma part il me rappelle un peu « Origin » de Sugiyama autant qu’à des Miyazaki, il a donc tout pour pouvoir me plaire.

Le tome 2 reste fidèle au fil directeur de la série et je suis très fan du côté mythologie qui ressort de l’histoire. J’espère juste qu’il faudra attendre un peu moins longtemps avant la prochaine sortie ! Je suis encore une fois séduite par un roman graphique de la collection Métamorphoses de Soleil ou je me retrouve vraiment côté lectures. (d’ailleurs, j’ai un Carnet de Cerise à me procurer)

 

xoxo, Jenn

 

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS