A la naissance de Ticali, je ne savais pas si je souhaitais allaiter ou non. C’était davantage un rapport à moi même qu’autre chose, cette envie de me retrouver moi entièrement pour moi suite à neuf mois de grossesse, de ne plus « partager » mon corps. Et puis Ticali est né, je lui ai fait la tétée d’accueil, et j’ai décidé de continuer et de l’allaiter. Pas forcément longtemps, juste de quoi lui donner de solides anti-corps. Mais du coup, je ne m’étais pas du tout préparée à cet allaitement, je n’avais pas de crèmes, je n’avais aucune idée des positions pour l’allaitement… et ça c’est plutôt mal passé. Dès le premier jour, j’ai fais de profondes crevasses sur un sein, si bien que la suite de l’allaitement a été très douloureux.

Et il y a 5 ans, je suis tombée sur une équipe à la maternité, beaucoup moins bien que pour Mr G. A aucun moment on ne m’a conseillé de mettre une crème pour réparer ma crevasse. L’une des sages femmes est arrivée un matin et m’a fortement pressé le sein (déjà bien douloureux) pour constater la montée de lait, et on ne m’a pas non plus corrigée sur la position de bébé, qui, je pense n’était pas bien correcte. Résultat, comme j’avais beaucoup de douleurs, j’ai rapidement donné un complément à Ticali. Le cercle vicieux c’est installé, moins il tétait, moins j’avais de lait. Nous avons tenu presque deux mois et puis il a refusé le sein un matin, préférant le biberon et je n’ai pas insisté.

Cette fois, je comptais allaiter Mr G. alors je me suis mieux préparée. J’avais acheté en avance de la lanoline, que j’appliquais le soir, un mois avant la naissance. Je m’étais aussi mieux renseignée sur les positions d’allaitement et l’équipe de la maternité a été au top pour me conseiller tout en douceur.

L’allaitement a été difficile au début car Mr G étant un bébé de presque 4kg a énormément tété les premiers jours, presque en continu. Mais, je n’ai fais qu’une crevasse légère due à « l’usure » au début, douloureux, mais supportable. Sans avoir de crevasses en revanche, ça restait tout de même assez douloureux au début car j’avais un bébé au sein presque toutes les heures, il a fallu que les tétées s’espacent pour que ça devienne plus sympa. Bon conseil qu’on m’a donné à la maternité, comme ma sage-femme à la maison par la suite, utiliser du cellophane pour garder le sein humide et hydraté. Ce n’est pas très glamour mais je vous garantie que ça fonctionne bien.

Pendant son premier mois de vie, Mr G. refusant systématiquement le biberon, je n’ai presque pas tiré de lait avec la machine louée à la pharmacie (sous ordonnance, c’est remboursé, attention toutefois à certaines pharmacies qui pratiquent un dépassement d’honoraires dessus). Nous avons testé plusieurs biberons avant d’en trouver un qui lui conviennent. Les Avent ne lui vont pas (dommage, j’avais compté garder les biberons de Ticali et simplement changer les tétines, perdu!), j’avais un mam, qui ne lui allait pas non plus. C’est finalement les dodies avec la tétine à 3 vitesse qu’il a accepté et encore, au bout de 3 semaines. Il a donc été exclusivement au sein pendant ce temps, si bien qu’il a aussi profité de ce temps en co-dodo. J’avais prévu un couffin pour lui à côté de notre lit mais Mr G. est un petit frileux et un petit koala, il ne dormait bien que s’il était à côté de nous, enveloppé de notre chaleur et à notre contact, régulièrement, dans la nuit, il me caressait le ventre, comme pour vérifier que j’étais bien là, nous avons donc capitulé et l’avons laissé dormir avec nous pendant son premier mois de vie. Ce n’est qu’au cours de sa quatrième semaine qu’il a dormi dans son propre lit et du coup, directement dans sa chambre.

C’est aussi pendant cette même semaine qu’il a accepté de prendre le biberon et que j’ai commencé à tirer mon lait, permettant au chéri de lui donner le biberon et nous permettant de nous partager la nuit. Le chéri fait généralement le premier biberon de la nuit, comme je me couche souvent avant lui, ça me permet de dormir un peu avant le premier réveil de la nuit.

J’essaie de tirer mon lait entre deux tétées, histoire de bien désengorger ma poitrine (on aimerait mieux éviter une mastite), ça permet aussi de continuer à stimuler la montée de lait.

Côté pratique

  • Je me suis installé une application (Baby Manager) qui me permet de noter l’heure et la durée des tétées, ainsi que le côté où bébé à tété. C’est plus simple pour s’en souvenir et ça me permet d’alterner correctement, surtout si je n’ai pas eu l’occasion de tirer mon lait entre deux. Elle me permet aussi de noter les dodo, et de noter son évolution de poids. Je peux aussi noter les couches mais franchement, je n’en vois pas l’intérêt.
  • Ma maman m’a offert un fauteuil d’allaitement, notamment pour soulager mon dos, et franchement c’est génial, on peut s’endormir dedans très facilement, très souvent je dois en déloger mon aîné ou mon mari d’ailleurs.
  • Je prend de la tisane d’allaitement. A l’anis, Carvi et fenouil, elle stimule la montée de lait, de plus ces trois plantes sont très bonnes pour l’organisme. J’ai opté dans un premier temps pour la picot mais elle est très chère pour la quantité de sachets alors j’ai changé pour la weleda. J’y ajoute une cuillèrée de miel car je suis incapable de boire une tisane non sucrée.
  • Pendant la période de noël, j’ai bu pas mal de coca, à ce moment-là, des coliques se sont déclenchées chez Mr. G, quand j’ai tilté et fait le test de ne plus en boire, ça a été radical, les coliques ont disparu. Si bébé à des coliques et que vous buvez pas mal de caféine, voyez si ça ne vient pas de là. Là, le cocktail caféine + gaz a été fatal.
  • Les coussinets d’allaitement : oui mais bof. Alors oui, ça évite de se retrouver avec le soutien-gorge trempé en cas de montée de lait mais, personnellement, j’ai surtout opté pour des brassières fines et confortables et les coussinets se voient à travers, si on a le malheur de porter quelque chose en jersey par dessus c’est magnifaïque comme dirait Cristina. Bref, j’ai fini par laisser tomber. Le cellophane fait aussi petite barrière en cas de montée de lait, au pire, des cotons seront aussi efficaces et moins voyants à travers.

 

xoxo, Jenn

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS