Pour la chambre de n°2, on a prévu un lit/berceau simple, pas de version encombrante comme celle de Ticali (même si son lit a un côté pratique non négligeable). Comme je vous le disais dans l’article sur le mobile, j’avais envie de quelque chose d’un peu plus aéré… Maiiiissss… Qui dit lit tout simple dit aussi rien pour accrocher les mobiles. J’ai donc cherché pendant un moment une flèche de lit qui me convienne. Je ne voulais pas d’une flèche de lit en métal, que je trouve très froid, même si on ne le voit généralement pas, mais je ne voyais pas non plus l’intérêt de mettre presque 60€ dans deux bouts de bois… Du coup, comme toujours chez moi, l’idée c’est fait son petit bonhomme de chemin comme quoi je pouvais sans doute la fabriquer moi-même.

Ici rien de bien compliqué ni de bien cher, puisque j’ai travaillé à base de tasseaux. Le matériel :

  • un tasseau de 2m (j’ai choisi du 35mm car je voulais que ça soit assez robuste, avec un arrondi sur un côté)
  • un tasseau ou planche de 20mm d’épaisseur environ et 8cm de large. Ici, si vous bricolez à la maison et que vous avez des « restes » sous la main, c’est le mieux car nous en utiliserons 12cm au total. Moi j’ai recyclé avec ce que j’avais à la maison.
  • une équerre et 4 vis pointues dont la longueur, bien sûr, ne doit pas dépasser celle de l’épaisseur de votre tasseau
  • deux longues vis à bout rond et écrous de serrage (longueur à calculer selon l’épaisseur de votre lit, pour traverser les tasseaux et passer l’épaisseur du montant du lit, il me fallait des vis de 75 mm environ, 70 était trop court, j’ai du opter pour du 80)
  • des tournevis ou une visseuse
  • une perçeuse

Réalisation :

  • Coupez votre tasseau de 35mm, qui formera la « potence » (oui c’est glauque comme terme, mais bon). J’ai choisi de faire une hauteur de 160cm, reste donc 40cm pour le reste. Coupez deux petits rectangles de 6cm environ dans la planche de 8cm de largeur. Poncez le tout pour arrondir les angles et enlever toute éventuelle petite écharde.

Note : j’ai placé ma flèche de lit au niveau de la tête de lit, où il n’y a pas de barreaux, s’il y a des barreaux pensez à vérifier l’écartement de ceux-ci pour calculer la bonne largeur au niveau des planches de serrage.

  • Placez votre équerre et vissez la. Placez-là contre le lit pour calculer l’emplacement des tasseaux de serrage. De mon côté, l’un vient en haut de la tête de lit, l’autre au pied. Marquez les emplacements.
  • A l’aide de la perçeuse, préparez les trous dans les tasseaux. J’ai ajouté un trou au niveau du bout de la potence dans le but de suspendre mon mobile. Dévissez l’équerre. Redonnez un petit coup de ponçage au niveau des trous.
  • Peignez votre flèche de lit.
  • Laissez sécher, puis assemblez. (Pour les impatiences comme moi, prenez bien le temps de laisser sécher votre peinture, si elle n’est pas sèche au coeur, vous risquez de vous retrouver avec des traces de peinture au sol mais aussi contre le lit, ce qui serait dommage le jour où vous souhaitez l’enlever)

Vous pouvez ensuite suspendre un mobile, ajouter un voilage…

xoxo, Jenn

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS
Ne loupez plus jamais un article !

Inscrivez-vous pour recevoir des contenus exclusifs : astuces, bonus, tutoriels...

Promis ça reste entre vous et moi ! <3