On parle souvent produits ici, mais moins souvent de leur application. Cela fait quelques années que j’utilise des lingettes lavables pour me démaquiller. Je vous en avais parlé en 2011 avec la découverte des lingettes Lamazuna, qui démaquillaient avec juste de l’eau. Elles étaient pas mal dans leur genre puisque seul mon mascara ou des maquillages très appuyés y résistaient, parfaites pour le quotidien. En revanche, c’est leur résistance dans le temps que j’avais trouvé moins bonne. Et puis en 2013, je me suis laissée tentée par les lingettes des Tendances d’Emma, pour mon fils mais aussi pour moi puisque je m’étais acheté un kit démaquillage en même temps que le kit Eco’chou. Celles-ci ont eu une belle durée dans le temps puisque 5 ans plus tard, je m’en sers encore. Les lingettes du kit de mon fils ne servent plus à nettoyer ses petites fesses au quotidien et ont trouvé leur place dans la salle de bain ou il les utilise pour se nettoyer le visage ou tout autre partie du corps.  Les miennes commencent un peu à vieillir à force d’utilisation et de lavage. J’en ai jeté quelques unes qui commençaient à être vraiment tâchées et j’avais complété en en fabriquant quelques-unes l’été dernier. Bon, je n’avais pas été totalement convaincue par ma fabrication, mon tissu n’étant pas aussi doux que les tissus utilisés par les créatrices.

Du coup, il y a deux bons mois je m’en suis racheté un petit lot sur la boutique Happy Paille. Les miens viennent de la créatrice Call me Spring, (basée à Lyon), mais vous trouverez d’autres marques sur la boutique qui en proposent de bien jolis, doublés de tissus fins avec de chouettes motifs et couleurs qui égaient un peu la salle de bain ! La fibre utilisée est toute douce, et comme j’ai acheté des grands carrés (environ 15cm de large), je les utilise en plusieurs fois. Comme toujours avec mes lingettes visages, je garde le coton jetable pour mes rouges à lèvres en revanche, surtout les couleurs vives ou foncées qui ont une bonne tenue et tâchent plus facilement. Comme je suis un peu flemmarde, je lave mes lingettes à la machine avec le reste du linge, je les mets éventuellement dans un filet pour qu’elles ne se perdent pas dans le tambour avec un peu de détachant sur les parties un peu incrustées, mais rien ne vous empêche de les rincer au quotidien avec du savon de Marseille par exemple.

Côté hygiène dentaire, je vous en avais parlé en décembre dernier, je m’étais mise au dentifrice naturel. J’avais testé celui de chez Lush, mais trouvé qu’il arrachait un peu trop et finalement, j’avais fait mon propre mélange pour obtenir un dentifrice en poudre à partir de recettes trouvées sur le net. A part le côté poudre qui peut être rebutant les matins où l’on est très fatigués (j’avoue, certains matins, j’avais recours au bon vieux tube), je ne me servais quasiment plus que de ça, en plus, mes gencives fragiles avaient beaucoup moins tendance à saigner avec mon dentifrice maison. Comme il y a des huiles essentielles dedans, je l’ai mis de côté depuis le début de ma grossesse et j’étais revenue au dentifrice classique pour l’instant. Et puis, encore une fois chez Happy Paille, j’ai vu qu’il y avait un dentifrice solide naturel adapté aux femmes enceintes (et aux enfants mais mon fils qui a voulu tenté, n’a pas aimé le goût, pourtant peut présent). J’ai donc opté pour le dentifrice à la cannelle de chez Lamazuna. Pratique avec son petit bâton (recyclable), il est 100% naturel. Comme il est à la cannelle, il n’a pas la « force » d’un dentifrice mentholé, ne vous attendez donc pas à effet fraicheur. Le goût est doux et discret, on ne le sent pas vraiment, ça ne mousse pas non plus. On aime ou on n’aime pas la sensation, sachant qu’on a pas besoin du côté moussant pour qu’un dentifrice (ou un savon ou shampoing d’ailleurs) soit efficace, c’est juste l’impression que cela donne. C’est donc surtout, une question d’habitude. Finalement, j’apprécie de ne pas me retrouver écumante au dessus de mon lavabo, et j’apprécie encore plus l’absence de tâches blanchâtre sur la pierre anthracite de celui-ci ! Mais comme il est tout doux, je l’utilise le soir ou en journée, et j’ai gardé le tube pour le matin tant que je ne peux pas revenir à mon dentifrice maison, pour avoir le coup de fraicheur de la menthe au matin (et une fois que celui ci sera terminé, je m’offrirais la version menthe de chez Lamazuna, en vente aussi chez Happy Paille) pour le côté plus pratique que la poudre. La durée de vie est d’autant plus intéressante qu’il correspond à deux tubes de dentifrices, le tout sans substances cancérigènes, perturbateurs endocriniens et autres saletés… (on en trouve ailleurs je sais, mais j’y vais un pas à la fois)

Lingettes démaquillantes – à partir de 9,90€

Dentifrice à la cannelle Lamazuna – 9,50 €

 

xoxo, Jenn

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS
Ne loupez plus jamais un article !

Inscrivez-vous pour recevoir des contenus exclusifs : astuces, bonus, tutoriels...

Promis ça reste entre vous et moi ! <3