Ticali, comme beaucoup d’enfants (de son âge ou plus âgés d’ailleurs), n’aime pas les légumes. Dans la plupart des cas, il refuse même carrément d’y goûter. Du coup, ces derniers temps, je ruse pour réussir à lui faire avaler quelques légumes.

1.La purée

Connue de tous les parents, la fameuse purée de pommes de terre peut être est un plat basique de l’alimentation des enfants. Mais pensez aussi à la purée de carottes et de courges qui passe assez facilement. Quand Ticali est dans une phase vraiment difficile, je mélange un soupçon de légume à des pommes de terre. La couleur reste sensiblement la même, et pour la courgette c’est même assez indispensable si on veut obtenir une texture sympa !

2. La semoule

Ticali adore la semoule, il pourrait en manger à tous les repas, et j’avoue, c’est un aliment tellement facile et rapide à accomoder… Du coup pour changer, je réduis mes chou-fleurs en semoule en quelques tours de compagnon. Je les fais sauter légèrement à la poêle et j’agrémente d’un soupçon de sauce tomate. Hop, ça passe !

3. Les frites

Ce n’est certes pas le mode de cuisson le plus sain, mais les frites de courges passent particulièrement bien. Pour essayer de faire un peu plus léger, je les prépare au four. Accommodez les avec des herbes et des épices (le cumin se prête bien au jeu) pour changer Attention, cela demande en revanche plus de temps qu’à la friteuse, prévoyez entre 30 et 40mn de cuisson.

 

4. Les croquettes de légumes

On trouve pas mal de recettes de croquettes de légumes, j’avais notamment tenté le coup avec les brocolis et le passage « c’est des nuggets maman ? Mhhhh c’est bon » prouve qu’il s’était régalé. Je fouille pas mal parmi les livres de recettes vegan pour trouver de l’inspiration de ce côté là.

5. Les sauces

J’abuse des sauces pour faire passer les légumes mais pas n’importe lesquelles. Si mon fils me demande souvent le peu recommandable du ketchup/mayo, quelques gouttes de crème de balsamique ou de sauce soja selon les légumes concernés arrivent souvent à faire passer les choses plus facilement.

En prime : Ma recette du « Haricurger » les galettes de Haricots verts façon burger.

(Vous pouvez cliquer sur l’image à droite pour imprimer la fiche cuisine.)

Ingrédients pour 5 (gros) beignets :

  • 350 gr de haricots verts
  • 3 carrés frais
  • 2 oeufs
  • 20gr de parmesan/gruyère/gouda) ou 1 toastinette (le seul fromage fondu que mon fils apprécie)
  • 1/4 d’oignon
  • 2 à 3 cuillères à soupe de farine
  • 1 goutte d’huile d’olive
  • une pincée de cumin
  • Du sel et du poivre
  • de l’huile végétale pour la cuisson
  • Un steack haché
  • 1 cc de ketchup

Equeutez et lavez les haricots verts. Faites les cuire 10mn dans l’eau salée. Passez à l’eau froide pour arrêter la cuisson.
Pelez et émincez l’oignon. Faites le fondre dans l’huile d’olive (j’utilise un spray, ce qui me permet de mieux réguler la quantité) puis ajoutez les haricots verts que vous aurez au préalable coupés en petits morceaux.

Fouettez les oeufs avec les carrés frais, le fromage rapé, le cumin et 2 cuillères de farine. Ajoutez les haricots verts. Mélangez. Si la préparation est trop liquide ajoutez une cuillère de farine.
Salez, poivrez.

Faites chauffer l’huile végétale dans une poêle et versez la préparation par petites cuillères. Pour ma part, j’ai utilisé mes moules à pancakes pour obtenir une forme ronde. Laissez dorer d’un côté, puis retournez. Égouttez sur du papier absorbant.

Faites cuire le steak haché. Déposez une petite cuillère de ketchup sur chaque beignet de haricots verts, étalez (cela fait partie du camouflage), et posez votre steak dessus. Servez !

Et vous, quelles sont vos astuces pour leur faire manger des légumes ?

xoxo, Jenn

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS
Ne loupez plus jamais un article !

Inscrivez-vous pour recevoir des contenus exclusifs : astuces, bonus, tutoriels...

Promis ça reste entre vous et moi ! <3