Ce n’est pas la première fois que je vous parle de Gail Carriger ici, et sur mon ancien blog lecture, et pour cause, je ne m’en lasse pas et j’attends toujours avec impatience les sorties des tomes en français. Je suis d’ailleurs ravie puisque la série du Pensionnat de Mlle Géraldine se poursuit en parallèle de celle que je vous présente aujourd’hui, j’ai donc doublement droit à suivre les aventures de ces héroïnes (même si je dois faire attention à bien me remettre les choses en tête car si on suit une même lignée/famille/groupe de personnages, tout se passe à des époques différentes.

Prudence - Gail Carriger - Steampunk

4ème de couv :

Au nom de la reine, de l’Angleterre et de la parfaite théière.
Quand Prudence Alessandra Maccon Akeldama – surnommée Rue dans l’intimité – hérite d’un dirigeable, elle fait ce que ferait n’importe quelle jeune femme dans des circonstances similaires, elle le baptise : La Coccinelle à la crème. Et elle s’envole pour l’Inde. Là-bas, elle tombe au beau milieu d’un complot mené par des dissidents locaux, du kidnapping d’une femme de brigadier et d’une famille de loups-garous écossais qu’elle ne connaît, hélas, que trop bien. Devant tous ces dangers, Rue devra s’en remettre à sa bonne éducation et, bien sûr, à ses aptitudes surnaturelles pour s’en sortir…

Mon avis :

Prudence est la digne fille de sa mère, de son père et de son père adoptif. Une combinaison explosive et une jeune fille de caractère (comme toujours chez Gail Carriger) qui n’a pas besoin d’être sauvée, au pouvoir redoutable (pour les surnaturels en tout cas). On reconnait l’esprit aventureux de ses parents, et l’intelligence vive de la jeune fille ainsi que son goût pour les tenues plus « discrètes » comparée à son amie Primrose rappelle toutefois le duo Sophronia/Dimity de la série du Pensionnat de la même auteure. Les remarques caustiques, l’esprit toujours en action est propre à toutes ses héroïnes même si Prudence a un esprit moins combattif que sa mère. Envoyée en mission par son père adoptif, elle nouera des liens avec l’ancienne meute de son père, dirigée par… sa nièce Lady Kingair (elle est bien plus âgée qu’elle, mais c’est ce qui arrive quand les surnaturels ont des enfants, on n’y comprend plus rien) et se retrouve au beau milieu d’un quiproquo/complot insoluble. Si le lecteur comprends rapidement qu’il y a un malentendu, Prudence, elle, ne s’en rendra pas tout de suite compte, même si on se demande un peu par moment comment une jeune fille qui paraît si intelligente peut être aussi naïve (mais après tout, le thé est très important pour les anglais).

Encore une fois, je suis ravie de ce tome, on ne s’y ennuie pas, les personnages sont travaillés au point qu’on ai parfois envie d’en étrangler certains et de serrer les autres dans nos bras. Le côté ironique et caustique des dames de Gail Carriger me convient tout à fait et l’humour toujours présent (qui irait nommer un dirigeable « la Coccinelle à la crème« ?) fait qu’on dévore les tomes beaucoup trop rapidement.

J’ai beaucoup aimé ce tome d’une nouvelle série de Gail Carriger à un bémol près. Le personnage principal féminin est malheureusement un peu trop semblable aux séries précédentes. Ca me fait penser à Eddings (un auteur que j’adore) et ses personnages qui au fil des séries deviennent ses « clichés » comme si l’auteur avait du mal à imaginer tel ou tel type de personnage de façon différente. On a l’impression qu’on a repris le même personnage qu’on lui a donné un nom différent et qu’on l’envoie à l’aventure dans un nouveau contexte.

Note : on notera sur le site de la fnac la note de l’éditeur : « Prudence surnommée Rue, hérite d’un dirigeable qu’elle baptise la Crème anglaise Mouchetée »… J’espère que ce n’est pas vraiment le mot de l’éditeur mais celui de la fnac quand on sait que le dirigeable est appelé dans tout le livre « la Coccinelle à la crème » et qu’elle n’en hérite pas du tout, personne n’est mort je vous rassure, c’est lord Akeldama qui le lui offre (enfin, là « hériter » pourrait simplement être un terme familier, passons).

xoxo, Jenn

Enregistrer

Enregistrer

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS