Il y a 3 ans et demi environ, je vous parlais de mon problème d’ongles qui se décollaient, AKA, l’onycholyse. Je vous laisse aller relire l’article ou le découvrir si je ne sais pas de quoi je vous parle mais pour vous remettre l’histoire en tête en quelques mots. Mes ongles sont tombés malades suite à une trop grande utilisation de produits cosmétiques (d’après les dermato). Je tiens également à dire que j’ai relevé la première fois ce problème alors que j’étais enceinte. Y avait-il un lien ? Mystère.

Pendant tout ce temps, j’ai testé pas mal de choses pour essayer de récupérer mes ongles. J’ai arrêté totalement (à part une ou deux fois l’an, pour une occasion particulière) de porter du vernis. Il m’est arrivé d’en remettre sur un ongles pour le test, au bout de 6 mois sans vernis, pour voir si « ça le faisait encore ou pas », le verdict tombait sans appel et très rapidement et je repartais dans mon abstinence de vernis. Et puis, il y a quelques mois, ma maman surprise de m’entendre dire que mon problème trainait toujours a passé un temps fou à chercher des solutions sur internet. Et il semblerait qu’elle l’ai trouvée. (Merci maman)

Elle m’a proposé deux choses, et je vous avoue, que, lassée de toute cette histoire j’ai testé les deux en même temps donc je ne sais pas exactement si c’est la combinaison des deux qui a fonctionné ou si c’est l’un ou l’autre. Dans tous les cas, toutes celles d’entre vous qui m’ont contactée, dans les commentaires, par mail ou facebook pour me demander si j’avais trouvé une solution à mon problème, étaient à peu près aussi désespérées que moi, du coup, je vous conseille de tester, comme moi, les deux solutions en même temps, dans tous les cas, ça ne peut pas vous faire de mal. J’ai donc testé le Silicium organique et un soin des ongles Evonails.

Prenons les choses les unes après les autres.

Le silicium c’est quoi ?

C’est un des principaux minéraux présents dans le corps puisque notre organisme en contient environ 7g (contre 4g pour le fer par exemple).  Avec l’âge, cette réserve de minéral baisse significativement et on n’en trouve pas beaucoup dans notre alimentation quotidienne. (certaines eaux en sont assez riches cependant). Ce minéral agit sur les os, la peau, les cheveux et par conséquent je vous le donne en mille… les ongles. Le silicium est donc un agent important dans le vieillissement de la peau, des ongles, de notre corps en général. Voilà pour la petite explication (très simplifiée, mais ce n’est pas mon métier, il y a des articles très bien conçus qui vous expliqueront tout ça bien mieux que moi) Comme je n’ai pas l’intention de manger du quartz ou du sable, je me suis tournée vers la solution du silicum organique (contenu dans les plantes) et fait une cure de deux mois de ce produit (à avaler tous les matins à jeun, pas très yummi mais s’il faut en passer par là).

Le soin des ongles Evonails.

Ici, j’y suis allée fort mais à cas désespéré…Ce soin des ongles est conçu pour régénérer les ongles et les protéger pendant une chimiothérapie (qui provoque parfois un décollement des ongles). J’ai donc appliqué pendant de longues semaines ce soin quotidiennement. Je continue à l’utiliser une fois par semaine pour l’instant, car je me méfie du retour de ce problème et je m’en sers même par dessous ma base transparente quand il m’arrive de mettre du vernis. Parlons-en donc, de la pose de vernis tant redoutée. J’ai posé du vernis à Noël, puis la semaine dernière. Soit deux poses en moins d’un mois, sans aucun dégât sur mes ongles. Généralement, dès les premiers jours suivant la pose du vernis j’aperçois les désagréables résultat. Une petite bosse sur le milieu de l’ongle de mon pouce qui m’indique que c’est foutu et que le problème est toujours là. Cette fois rien. Suite à la tentative de la semaine dernière, rien non plus.

Les points négatifs du produit : A la pose, il sent très fort et mauvais et le pinceau n’est pas d’une qualité extraordinaire. Le produit étant totalement invisible après séchage, très liquide mais ne demandant pas une application précise puisque la marque recommande de le poser sur les cuticules également, ce n’est pas très important. Et l’odeur quand à elle, s’évapore. Il faut l’appliquer deux fois par tous les jours au début, ça peut être un peu contraignant mais pas tant que ça dans la mesure où il met deux minutes à peine à être absorbé par l’ongle. J’appliquais généralement mon produit le matin avant de me mettre au boulot, puis le soir après avoir couché le petit. J’ai arrêté la pose quotidienne, comme je vous le disais plus haut et ne le pose plus qu’une fois de temps à autres, parce qu’il agit aussi sur les stries et la solidité de l’ongle, et n’importe comment, je n’ai jamais eu des ongles solides. En revanche, si je dois mettre du vernis, je le pose avant ma base et je le remets après avoir enlevé mon vernis.

Voilà pour mes aventures ongulaires, j’espère que cet article aidera toutes celles qui peuvent rencontrer ce pénible problème. Parce que, contrairement à ce que semblait croire ma dermato, ce n’est pas un problème uniquement esthétique. Quand on a les ongles un peu décollés, on se les retourne très facilement (et ça, ça fait très très mal), on ne peut plus rien ouvrir avec les ongles sans avoir la sensation que tout l’ongle va partir. Ce n’est même pas la peine d’essayer de gratter une étiquette collée sur un livre, on n’arrive pas à l’enlever. Et puis au delà de ça, oui le côté esthétique est quand même en jeu. Quand on a les ongles décollés et du coup jaunis si bien qu’ils semblent sales, ça n’est pas très ragoutant que ce soit pour l’entourage ou nous-même. J’ai souvent eu très honte en voyant le regard de gens s’attarder sur mes mains à la période où ils étaient vraiment tous décollés.

xoxo, Jenn

Enregistrer

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS