Quand on est étudiant graphiste, l’une des premières choses que l’on apprend, c’est ce que c’est qu’une charte graphique (enfin, c’était mon cas). C’est non seulement très utile par la suite pour savoir où démarrer un projet pendant les études, mais bien sûr dans le boulot au quotidien. Je vois parfois des clients arriver en me disant qu’ils ont déjà leur charte graphique alors qu’en fait, ils n’ont simplement en tête que les couleurs qu’ils souhaitent voir apparaître sur leur projet. C’est un début bien sûr, mais ça n’a rien à voir avec une charte graphique.

La charte graphique est un document de travail qui contient toutes les règles d’utilisation de tous les signes graphiques (logo, couleurs, typographies…) faisant l’identité de votre entreprise. Cette charte permettra à chacun des collaborateurs, graphistes… de savoir comment utiliser les éléments de façon à ce qu’ils soient gardés intacts. Ca sera le point de départ de tout travail de design graphique.

La charte graphique va donc définir :

  • l’emplacement du logo sur différents supports, sa déclinaison sur fonds (blancs, noirs, colorés), la zone de blanc qui doit rester autour de ce logo. Elle peut aussi définir les interdits (fonds, redimensionnement…)
  • Les typographies autorisées ainsi que leur taille selon les niveaux de texte…
  • Les couleurs avec leurs références lab (qui ne changera pas selon les différents écrans et imprimantes). Leurs déclinaisons pourront aussi être indiquées ainsi que leurs codes hexadécimaux, RVB, CMJN et Pantone.
  • Tout élément graphique spécifique à l’entreprise devra y figurer.

Comment la construire ?

Commencez d’abord par un gros brainstorming pour savoir exactement qui vous êtes ? Avant le logo, avant les couleurs, c’est ce qu’il faut définir. Si vous ne savez pas qui vous êtes, personne ne le saura mieux que vous. Définissez votre clientèle, c’est aussi elle qui définira votre logo. J’ai un jour créé un logo pour une marque de produit pour cheveux. La clientèle visée par ma cliente était plutôt aisée, elle voulait donc un logo qui inspire le luxe. Seule une étude marketing vous permettra de définir toutes ces informations en amont afin de les fournir à votre graphiste pour qu’il créé votre charte graphique.

Exemple : J’ai changé dernièrement toute l’identité graphique de mon site, mon logo. Dans mon brainstorming, je voulais quelque chose d’épuré. Je ne souhaitais pas faire un changement énorme au niveau de mon logo et je ne voulais pas quelque chose de compliqué. Je suis graphiste, illustratrice, donc je souhaitais évidemment quelque chose de graphique, contemporain, proche du flat design parce que c’est quelque chose que j’utilise beaucoup, mais il fallait aussi que le côté illustration ressorte, pour que mes clients ne soient pas perdus. J’ai donc choisi une forme graphique pour le fond du logo, la couleur principale est une nuance du bleu que j’utilisais déjà auparavant, mais un peu plus foncée. J’ai gardé les ellipses autour du nom de ma marque et le côté fleuri, que j’ai affiné. La typo que j’utilise pour le « Dehlya » est devenue entièrement manuscrite, ça me permet de l’utiliser dans mon logo mais aussi en signature de mes illustrations, pour rester sur la même identité. Ci-dessous je vous propose un petit document qui pourrait servir de charte graphique « allégée ». Ici il manquerait toute l’utilisation sur documents, l’utilisation des typographies en dehors du logo pour qu’elle soit complète.

Charte graphique Dehlya

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS