Dans la plupart des métiers, on a droit à des phrases un peu insolites, celles ou on se demande si la personne en face de soit n’a pas un peu perdu la tête. En graphisme, c’est valable aussi, et ce qui nous gonfle un peu, il faut bien l’avouer est parfois totalement innocent, ou pas du tout. Où alors, c’est juste que le client essaie de prendre des pincettes et ça donne quelque chose qui, si on réfléchit bien, n’a pas de sens. J’ai regroupé ici, quelques demandes de clients (pardon d’avance si certains passent par là et se reconnaissent, je ne vous en veux pas (trop)) qui donnent quelquefois envie de s’arracher les cheveux… Allez c’est cadeau, c’est bientôt Noël !

C'est parfait mais peut-on changer la typo...

Autrement dit, on recommence… Donc, ce n’est pas parfait (j’ai tort ?)

tu es totalement libre

J’ai une idée, mais je n’ose pas la dire. Mais dites les vos idées, le graphiste en face de vous ne va pas vous manger et il pourra aussi vous conseiller par rapport à ce que vous avez pu voir et éventuellement vous expliquer pour quelles raisons ça peut ou pas coller pour votre marque.

j'ai montré le logo à

Toutes ces personnes vont faire partie de votre entreprise ? Elles sont graphistes ? Ont-elles une légitimité à donner leur avis ? Demander leur avis à des personnes qui sont cohérentes par rapport à votre marque/future marque, à des utilisateurs/des consommateurs mais pas à n’importe qui autour de vous, et évitez de trop multiplier les avis. Chaque personne a un avis et une sensibilité différentes, vous n’en finirez jamais de faire des changements pour finir avec quelque chose qui ne vous ressemble pas du tout.

finalement, le petit-fils de mon oncle touche un peu à photoshop

Celui-ci me donne des crises d’épilepsie suivi d’envies de meurtre… Vraiment. Et c’est un grand classique. Sachez que quelqu’un qui « touche un peu à photoshop » n’est pas graphiste, il ne connaît ni les codes, ni les normes légales à respecter (certains graphistes non plus certes). Je ne parle pas, bien sûr, des graphistes auto-didactes qui font du boulot sérieux mais des amateurs qui ont ouvert photoshop une fois et pensent qu’ils sont qualifiés pour faire le job. A tous ceux là, merci de tuer la profession.

il faudrait tout revoir, j'aime pas l'italique

 Sinon, il n’y a qu’une phrase en italique, on peut la passer en (rayer la mention inutile), majuscules, gras, autre couleur, typo plus petite, autre typo…

j'aime beaucoup les propositions...

 Alors en fait, sachez qu’un graphiste ne vous fera pas des propositions s’il n’est pas satisfait de son boulot.  Il aura parfois une préférence dans ce qu’il a fait (parfois pas du tout) et sachez qu’il ne sera pas du tout objectif étant donné qu’il a « le nez dedans » depuis un certain temps, il faut en général quelques jours ou une bonne semaine pour regarder à nouveau un travail objectivement et y voir les défauts et améliorations à apporter. Sans compter, encore une fois, que ce n’est pas sa marque mais la vôtre, c’est donc votre décision qui devrait compter. Il se peut aussi qu’il n’aime pas du tout ce qu’il vous a proposé parce que parfois, on fait les choses au goût du client, ça peut coller à son univers mais pas du tout au nôtre.

le site est top mais l'url et le contenu ne correspondent pas

 Oui oui, le graphiste/webdesigner/développeur… va sans doute travailler sur une version off-line de votre site, ce qu’on appelle dans le jargon « en local », il développe directement sur sa machine, son disque C: si vous préférez. Puis, parce que c’est plus pratique et parce que parfois, allez savoir pourquoi il y a des différences (parfois de taille) quand on travaille hors ligne et en ligne, il va travailler sur un serveur test. Personnellement, j’aime travailler sur un serveur test directement (que j’héberge sous mon propre hébergement), ça me permet d’éviter la phase débugguage suite au passage en ligne et de permettre au client de naviguer sur le site directement plustôt que de lui envoyer des copies d’écrans ou de lui demander de passer au bureau pour voir le site. Du coup, l’url n’est pas l’url finale, normal, puisqu’en plus à ce stade là, la plupart des clients n’ont pas encore pris leur hébergement ou, ne m’ont pas encore donné les clés. Idem pour les contenus, si j’attends après les contenus parfois, je ne peux pas avancer. Si je sais qu’il va y avoir des images (j’ai travaillé sur une home une fois où il m’a fallu des mois avant d’obtenir les images définitives), je travaille avec des photos/images qui n’ont rien avoir et j’utilise la technique du générateur de texte. Si vous voyez « Lorem ipsum » sur une maquette, non, le graphiste ne se fiche pas de vous, mais il a besoin de placer du contenu pour pouvoir avancer et voir comment le site se met en place autour de celui-ci.

non mais j'ai pas besoin de la mise en page

Ca reste une de mes favorites. Suite à un devis détaillé pour un flyer, sur lequel j’avais inscrit « illustration »/ »mise en page », séparées histoire de bien séparer les coûts de chacun, bien distincts, j’ai eu droit à cette réponse (sans doute dans le but de réduire les frais). J’ai été tenté de répondre, ok, j’enlève la mise en page et de renvoyer le fly sans mise en page du coup, ça aurait pu être intéressant. L’illus d’un côté, les textes de l’autre mais sans jeu de typos, sans couleurs, sans placement…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS