kitchendiet_01

Coucou par ici, mes articles se font aléatoires ces derniers mois, il faut dire que je cours un peu après le temps, mais j’ai bon espoir que les choses se tassent un peu ou tout le moins, s’améliore pour pouvoir retrouver une organisation correcte !

Il y a quelques semaines, via l’agence des blogueuses, j’ai eu la possibilité de tester le programme minceur Kitchen Diet. Ca tombait plutôt bien puisque je m’étais bien motivée suite à mes vacances pour perdre les petits kilos accumulés depuis la grossesse, jamais perdus et stagnant avec une activité sédentaire. Avant de commencer le programme kitchen diet, j’avais déjà perdu 1 petit kilo, envolé avec de bonnes salades et une large réduction de sucres dans mon alimentation. Large, parce que j’ai tendance à boire trop de sodas et de me lâcher un peu sur les desserts. Avec les beaux jours, je profite aussi pour allonger le tour de vélo quand je dépose Ticali à l’école le matin.

Le programme Kitchen Diet, c’est quoi ? Ce sont des plats de régime à domicile, frais, livrés directement à la maison pour une période d’environ 15 jours. Il est possible de ne prendre ces repas que le matin et le midi, le matin et le soir ou matin, midi et soir. Tout dépend de la formule que vous choisissez et bien sûr, de votre budget. Une semaine Kitchen Diet, ce sont 6 jours de plats et un jour off. A votre inscription, il y a un formulaire à remplir de façon à comprendre vos habitudes alimentaires et vérifier si votre objectif de poids est réaliste. En plus de cela, un rendez-vous téléphonique avec une diététicienne permettra de mieux vous conseiller sur le programme, vous proposer une façon de gérer vos habitudes sportives. Exemple pour moi, ajouter 15mn de vélo à mon petit tour du matin suffit à me faire faire de l’exercice tous les jours. C’est agréable (tant qu’il fait beau en tout cas) et pas très contraignant en termes de temps. L’entretien permet aussi de faire le tour sur vos habitudes, savez vous écouter la sensation de satiété ? Ecoutez-vous bien votre corps ? Les envies qu’elles soient de gras, de fer, de sucre… sont bien souvent des signaux de celui-ci à suivre, encore faut-il être raisonnable bien sûr.

La réception des produits se fait via chronopost, tout est dans un grand carton maintenu au frais par une énorme glacière de transport professionnelle, histoire de ne pas briser la chaîne du froid. Ce serait tout de même dommage de s’intoxiquer ! A l’arrivée, il n’y a plus qu’à faire le tri dans les produits qui restent au frais et ceux, comme les céréales et le pain, qui n’y vont pas.

J’avais prévu à la base de suivre le programme minceur femme sur une semaine mais des contretemps m’ont obligée à me contenter du matin + soir ou midi, selon les jours.

kitchendiet_02

Il est possible de choisir soi-même les plats et donc de ne prendre que des produits à notre goût. Ceux ci sont variés et j’ai tout particulièrement aimé les soupes et les plats à base de poisson. Aucun plat ne m’a particulièrement déplu, si ce n’est l’un d’eux à base d’épinards mais là, c’est une question de goûts personnels puisque je n’aime pas ceux-ci.

Les quantités sont tout à fait raisonnables et gustativement parlant, même si ce n’est pas la folie, on n’est pas dans un 4 étoiles. Les petits déjeuners, à base de pain complet et de céréales m’ont particulièrement plu puisqu’ils ne changent pas de mes habitudes alimentaires. Les cookies et les barres de céréales constituant les en cas étaient très bons, au même titre que n’importe quel cookie ou barres du commerce. Chaque plat est à réchauffer dans son récipient en plastique (à percer avant mise au micro-ondes) et à réchauffer environ 2mn à 800w. Selon les repas (petit-déjeuner, diner…) ils sont à compléter d’une boisson (de l’eau, idéalement))) et d’un fruit ou d’un laitage. La diététicienne que vous aurez au bout du fil saura très bien vous expliquer tout cela. Lors d’une cure d’un mois, des rdv tous les 15 jours sont prévus afin  de faire un point !

La seule petite chose où j’ai eu du mal ce sont les jus detox. C’est sans doute une question d’habitude mais à part la carotte que j’ajoute dans mes jus de fruits, je n’ai pas l’habitude d’avoir des légumes ou des épices dans mes jus. J’ai trouvé que dans le premier on sentait trop le citron et la coriandre, dur dur dès le matin (puisque j’avais choisi de les consommer ainsi), dans le second, le goût de la betterave prédominait. Bien sûr beaucoup plus doux mais très présent tout de même. Dans tous les cas, même lorsque je n’ai pas particulièrement apprécié, rien n’était à mon goût immangeable au point que j’arrête de le manger, j’ai toujours terminé les plats et les boissons.

kitchendiet_03

Bilan de ces deux semaines de plats préparés ?

J’ai gagné du temps ! Je me souviens de l’époque où je me faisais à manger à emmener au boulot ou quand je prenais sandwich ou plat tout préparés les midi, en soit, ça ne me revenait pas moins cher que si j’avais acheté ce genre de plat qui du coup, ne contient pas de cochonneries, de suppléments de sel…  Etant donné que je mange souvent seule les midi, ça m’évite d’avoir à réfléchir aux courses, à ce que je vais bien pouvoir faire et même à le faire !

J’ai perdu environ 1,5kg (sur deux semaines). Je suis sur une bonne pente et sur les 7/8 kg que j’estime avoir en trop je recommence à me sentir mieux dans mon corps et à reporter des vêtements que je ne portais plus voir, une petite jupe achetée aux soldes d’hiver que je n’ai finalement jamais pu fermer. Je ne me suis pas pour autant privée de déguster un carré de chocolat à la fin de mes repas. Pour moi, c’est assez essentiel de garder le plaisir d’un repas et mon plaisir passe par ces petits carrés de chocolat. Je craignais pour mon problème de migraines de glycémie mais les en cas hypocaloriques riches en fibres et en céréales complètes sont au contraire parfaitement pour soulager mon problème.

xoxo, Jenn

Enregistrer

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS