Coucou par ici !

Non je n’ai pas disparu… Je ne vous oublie pas. Je ne boude pas… Je n’ai simplement pas le temps. J’aime vous faire de jolis articles, de chouettes photos, des textes un minimum intéressants, quand bien même je me rends compte que très souvent, sur les blogs, vous ne prenez pas le temps de lire les pavés…

Depuis septembre, les choses se sont accélérées dans mon emploi du temps. Il y a d’abord eu Sweet Time, le magazine créé par Orane, de Maoya, sur lequel je participe en temps que chroniqueuse, graphiste, illustratrice. Un travail que je suis ravie de faire mais qui prend beaucoup de temps quand on veut le faire bien. J’espère, d’ailleurs, que vous prenez le temps de nous lire, entre la première publication fin août et les derniers magazines, nous sommes passées d’une équipe de 4 à 10 personnes, d’un magazine d’une vingtaine de pages à 70 ! Et chaque premier samedi du mois, vous pouvez nous lire, sur Issuu.

Ticali, de son côté, est maintenant à la halte-garderie deux matinées dans la semaine. On pourrait se dire que ça me laisse du temps. Mais… je profite généralement de ces quelques heures soit pour avancer sur le boulot, soit en début de semaine pour aller faire mes courses seule, tranquillement. Et puis mine de rien, il y a une contrainte, je l’emmène pour 9h et je dois retourner le chercher à 12h. Même si je n’ai pas beaucoup de temps de trajet et que je prends généralement le vélo (merci le temps assez doux et beau de cet automne étrange), je passe mon temps à regarder l’heure et quand on est la tête dans le boulot, ces 3 petites heures défilent très vite. Bref, j’ai parfois l’impression d’avoir moins de temps les jours ou il faut aller à la halte-garderie, que les jours sans. Ajoutons à cela, que Ticali est bien plus souvent malade depuis qu’il va à la halte-garderie, ces deux derniers mois, nous avons enchaîné angine, laryngite, et gastro (évidemment, j’ai tout récupéré aussi) et mon petit chat tousse depuis bientôt deux mois sans que je réussisse à faire quoi que ce soit pour qu’il aille mieux. J’ai essayé l’homéopathie, les méthodes de grand-mère (infusions de thym et de miel)… rien n’y fait. Je dois ce matin discuter avec mon ostéo, voir s’il peut y faire quelque chose, j’aimerais tellement ne pas l’entendre tousser comme un perdu pendant ses siestes ou la nuit…

Il y a aussi la boutique, Once Upon A Paper, que j’essaie de faire connaître, pour laquelle j’essaie de faire toujours plus de jolis produits à proposer. D’ailleurs, ce week-end, je participe à « Les Jolies Choses » au salon de Marvejol (47 rue des Pharaon) au coeur de Toulouse. Ouverture à 10h samedi, jusqu’à 21h et dimanche de 10 à 19h. J’y proposerais les kits de Noël, pré-imprimés et les cartes postales.

Et bien sûr et pas des moindres, il y a le freelance. Depuis septembre également, mon activité c’est un peu accélérée. De nouveaux clients, plus de boulot. Autant vous dire que je suis ravie. J’aimerais temps pouvoir continuer à bosser comme ça, de chez moi, et gagner ma vie correctement ! Mais du coup, il m’arrive de passer mes journées, avec de simples petites pauses pour manger, m’occuper de Ticali en fin de journée, le coucher, revenir devant l’écran le soir pour continuer le boulot (les soirs où le chéri n’est pas là, en particulier, je suis souvent en train de bosser). Ces soirs-là j’en profite pour avancer pendant qu’il dort, ça m’est ainsi plus facile, dans la journée, de me libérer quand il vient me chercher en me disant « vient maman » et que je suis censée m’asseoir avec lui et jouer aux Tut tut bolides ou à la pâte à modeler…

Je vous avouerais que si certains contrats sont éprouvants niveau nerfs (il faut savoir que quand on travaille en freelance, le client s’attend généralement à ce qu’on soit disponible h24. 7/7 en exclusivité pour lui. Malheureusement pour moi, je ne gagne pas encore assez bien ma vie pour me permettre de travailler sur un seul projet à la fois, même si je préférerais, ce serait intellectuellement moins épuisant car en ce moment, en travaillant sur environ 4 à 5 projets différents, je jongle constamment entre les différents univers, pour le côté créatif, c’est un sacré challenge), d’autres à l’inverse, sont absolument adorables, de ceux qui vous donne envie de vous donner à fond dans le boulot !

Et puis il y a la vie, essayer de passer des moments tranquilles en famille, ou juste avec le chéri, continuer à voir les copines, profiter, être heureuse, être vivante ! On continue doucement les travaux dans la maison, si bien que j’ai changé de pièce, du moins pour la partie bureau (que vous pouvez apercevoir sur la photo)

 

xoxo, Jenn

 

Allez je vous fais des bisous et je vous dis à bientôt ! Et promis, j’essaie de m’organiser pour revenir un peu par ici dans les semaines à venir !

 

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS