Je vous montrais rapidement, la semaine dernière, les nouveaux « Magnif’eyes de Rimmel, dont j’ai eu la chance de recevoir 8 fards de la nouvelle collection. Je reviens aujourd’hui vous en parler un peu plus longuement.

J’ai déjà eu l’occasion de tester les fards Rimmel, il y a bien longtemps lors d’un premier achat à Londres puis l’année dernière avec la petite palette offerte par Maoya. Entre, temps je vous avouerais que je n’ai pas trop fait attentions aux sorties de la marque. Il faut dire que les fards Rimmel sont vendus en GMS, ce qui est plutôt pas mal sauf que… quand je fais mes courses j’évite le rayon beauté. J’ai en général assez à faire, sauf si je sais que j’ai besoin d’un produit spécifique, pour aller traîner au rayon beauté. Je préfère largement aller en magasins spécialisés quand j’ai envie de flâner dans des rayons beauté. Je traîne parfois au rayon beauté du Monop’ du centre ville Toulousain, mais là encore, je n’y suis pas passée depuis longtemps pour essayer d’éviter la tentation.

magnifeyes_01

magnifeyes_02

Ces nouveaux fards Rimmel, les Magnif’eyes de leur petits noms, sont des fards mono aux textures majoritairement satinées (seul Magnanimous Black, parmi ceux reçus me semble vraiment mat. En revanche, certains (tel que Bronze Magnate, Magnetic Blue et Magni’f eyes in silver) sont plutôt métallisés (vous noterez le petit jeu de mots sur les noms des fards).

Certaines teintes m’ont conquises au premier coup d’oeil, je les ai d’ailleurs utilisées dans le maquillage de dernier Get Ready. Magnetic Dream fait une parfaite touche lumière, taupe magnificence et bronze magnates sont piles dans mes envies de la saison. Ces fards sont conçus pour être utilisés secs ou humides. C’est là où ça pêche un peu malheureusement. En swatche sur la main, tous les fards semblent parfaits, avec une pigmentation sympa. A l’utilisation… certains ne marquent quasiment pas à secs. Pour le maquillage d’aujourd’hui, j’ai notamment posé Dollar Magnifico, un beau bleu canard, qui nécessite vraiment d’être utilisé humide. Je les utilise en pshiitant mon fixateur de maquillage Clarins sur le pinceau avant de prélever les pigments. Même comme ça, on notera que la couleur qui ressort n’a pas une pigmentation de folie. Je suis certaine qu’ils seront très jolis, en revanche, posés sur une base dans les mêmes tons ou plus foncée.

A noter, que les fards sont plus difficiles à utilisés humides, l’estompage est différent, donc, si vous êtes plutôt novice dans le maniement des pinceaux à maquillage, je ne vous conseillerais pas de vous lancer. Si en revanche, vous êtes une habituée, vous devriez vous en sortir ! Par contre, la marque nous promet une texture crémeuse, que je ne retrouve pas du tout dans ces fards. Magnanimous Black est même tout l’inverse d’un fard crémeux !

Pour le maquillage du jour, j’ai utilisé sur la paupière mobile Dollar Magnifico, humide, dans le creux, Taupe magnificence et en coin interne Magnetic Dream. J’ai souligne le coin externe, sous l’oeil avec Magnanimous Black. Je porte ma CC cream Bourjois et le blush Bronze Natura Brasil, et sur mes lèvres, Fig de Clarins. Et j’ai travaillé mes cils avec le Eyes Only volume de Une.

magnifeyes_03

magnifeyes_04

magnifeyes_05

magnifeyes_06

Fard Manif’eyes Rimmel – trouvables en grands magasins –  8,50€

xoxo, Jenn

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS