Depuis un bon bout de temps, j’ai un soucis avec mes ongles. Je ne vous ai en pas spécialement parlé car au début, je pensais avoir une mycose des ongles et je ne voyais pas trop l’intérêt de vous en parler. Les choses ayant évolué un peu, je me suis dis que ça pouvait être utile à d’autres, vu tout le mal que j’ai eu à trouver la source de mon problème. L’article ne vous promet pas du glamour (je me réserve le droit de ne pas vous montrer l’état actuel de mes ongles hein), mais surtout de l’informatif, avec d’ici quelques temps, une évolution.

Tout a commencé, sur le pouce de la main gauche, l’année dernière, alors que j’étais enceinte. Mon ongle c’était tout simplement à moitié décollé et dédoublé par en-dessous. 

J’avais ralenti l’utilisation des vernis à ce moment-là et utilisé un vernis anti-mycose. Il m’avait semblé que ça avait fonctionné. Et puis, en début de cette année, c’est revenu.

D’abord sur un ongle, toujours le même pouce, puis sur l’autre pouce. Je suis allée voir à la pharmacie, encore une fois, elle m’a conseillé un produit anti-mycose. J’ai appliqué celui-ci consciencieusement, mais ça n’a pas empêché que les ongles autour commencent à souffrir du même phénomène. Au bout de deux mois d’application, ainsi que me l’avais conseillé la pharmacie, je suis allée voir un dermato (le mois dernier donc).

Celui-ci a eu un verdict sans appel, excès de manucure. Je suis donc censée arrêter toute utilisation de vernis sur mes ongles pendant 3 à 4 mois (vous imaginez ma tête là ?) Il m’a également prescris un complément alimentaire pour fortifier les ongles et c’est tout.

Rien pas d’analyses, pas de nom sur mon problème. Alors imaginez que j’étais un peu sceptique, un « excès de manucure »? je m’occupe trop de mes ongles c’est ce qu’il me dit là ? Bon.

Après avoir gentiment pris les compléments pendant un mois, constaté que rien ne se passe (il faut attendre la repousse des ongles, autrement dit, j’en ai pour un moment), j’ai quand même fait quelques recherches de plus sur internet.

C’est comme ça que j’ai pu mettre un nom sur mon problème : Onycholyse. Ou, les ongles qui se décollent. Il y a plusieurs causes possibles à mon problème ( une dizaine sont recensées). Du point de vue, du dermatologue que j’ai vu ce sont les produits que j’utilise. De mon point de vue, je soulignerais quand même que c’est apparu au début de ma grossesse, donc c’est sans doute aussi lié (et les produits les aurait achevés pourquoi pas?)

Mais si je lui avais dis que je ne les manucurais pas, m’aurait-il tout de même fait une analyse ? Non parce que ça peut aussi bien être une allergie (qu’il serait bon de déterminer), que ce soit à un cosmétique ou à un produit ménager que j’utilise, ça peut être un problème de psoriasis ou autre… Je me dis tout de même que ce n’est pas très sérieux tout ça… Et puis c’est gentil mais si ce sont les cosmétiques, le problème ne va-t-il pas réapparaitre dès que je recommencerais les manucures ? Va-t-il falloir que j’achète des produits spéciaux ?

Enfin outre l’aspect esthétique, oui mes ongles à nu font « sale » actuellement, le fait d’avoir les ongles décollés au quotidien est vraiment gêné, impossible d’ouvrir facilement des boites type conserves ou canettes, voir même de décoller un bout de scotch car celui-ci a tendance à se mettre entre l’ongle et le doigt et ça peut parfois être douloureux…

Bref, j’attends de voir comment ça évolue et je retourne chez un autre dermato d’ici un mois pour voir ce qu’il en est, peut-être obtenir des analyses et un peu plus de renseignements.

Voilà s’il y a des témoignages parmis vous, ça m’intéresserait.

xoxo, Jenn, spécialiste pour chopper des maladies de peau/ongles bizarres (souvenez vous le pityriasis rosé…)

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS