Quand j’ai commencé à me maquiller, le tout premier crayon que j’ai eu, était un indigo, de chez Yves Rocher, par la suite, j’ai décliné avec du turquoise, du violet, du doré… Alors pour moi, la couleur c’était plutôt naturel, le nude en revanche, pas du tout.

Du coup, quand il y a 4 ans, j’ai ouvert ce blog, je me suis lancée dans les fards colorés sans aucun problème. L’un de mes premiers achats, fut la palette géante de chez Coastal Scents, avec ses 88 couleurs… Mais 88 fards colorés d’un coup, c’est peut être un peu beaucoup quand on hésite à se lancer. 

Déjà, si on ne se maquille pas beaucoup au quotidien, plutôt que de se jeter sur des fards colorés, je vous proposerais de travailler avec des fards nude, cela vous permettra en plus de vous habituer aux gestes d’application de fard avec très peu de craintes de se louper. 

Du coup, commencer par une petite palette de nude contenant 4 fards (une base claire, un brun intermédiaire, un brun foncé et une touche lumière) et introduire la couleur avec des crayons, sous l’oeil (Yves Rocher par exemple, propose souvent des looks d’été dans ce style), de l’eye-liner coloré (vous pouvez foncer chez Kiko)…

Si vous voulez pousser un peu plus, vous pouvez ensuite acheter un fard coloré ou deux, une fois que vous le sentez. Mais parmi toutes ces nuances, pour laquelle allez vous opter ? Franchement, celle avec laquelle vous vous sentez le plus à l’aise, dites-vous que c’est vous qui allez la porter, il ne faut pas que vous vous sentiez déguisée non plus. Je ne vous conseillerais pas forcément, si vous aimez le rouge, d’aller vous lancer dans cette couleur directement (déjà un vrai rouge, n’est pas facile à trouver) car il faut un peu de travail pour utiliser le rouge correctement. On évite, par exemple, de le poser au ras de cils (supérieurs ou inférieurs) directement, posé sur la paupière mobile on le séparera d’un trait de noir par exemple, ça vous évitera l’oeil de lapin malade.

Pour quelque chose d’un peu subtil, mais pour les peaux mates, un doré sera un bon début, pour des peaux plus pâles, vous pouvez vous jetez à corps perdu dans l’argenté (et aussi dans le doré pour le coup, l’argent se porte mais est plus délicat à utiliser sur une peau mate). Pour le reste, j’ai essayé de vous donner des pistes dans mon premier article sur la couleur, le mois dernier.

Et si vous voulez vous lancer dans la couleur, la vraie, l’intense, il faut que ce soit une couleur avec laquelle vous vous sentez à l’aise, sinon vous ne vous en servirez pas.

S’il y a un indispensable à avoir dans sa trousse, c’est tout de même un noir. Oui c’est une non-couleur, mais c’est aussi une base que beaucoup de femmes n’ont pas dans leurs trousses, alors qu’un joli smoky noir bien réalisé peut faire un bel effet.  

Voilà pour ce que je voulais vous dire pour cette fois à ce sujet. N’hésitez pas à me poser des questions en commentaires ;)

xoxo, Jenn

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS