… et bien rapidement on aura un an. Déjà… Il y a quelques jours Ticali a eu 11 mois. Le temps a passé si vite que je ne réalise pas bien. Mon grand bébé à onze mois rampe ou fais du quatre pattes indifféremment, comme ça l’arrange, selon ce qu’il veut faire. Il sait réclamer nos bras en tendant les mains vers nous plutôt qu’en pleurant et en profite pour nous serrer dans ses petits bras, nous faisant de gros câlins. Les siestes sont moins fréquentes, une en fin de matinée et celle de l’après-midi disparaît parfois au profit des jeux, d’une balade… 11_1   Toujours aussi souriant, il sait mimer « ainsi font font font… » d’une main et s’amuse à le faire à tout le monde (si bien que l’autre jour dans le bus, la moitié des gens avaient les bras levés en réponse à ses invitations, et moi, j’étais morte de rire), c’est aussi sa solution quand on lui dit non, il s’arrête de faire la « bêtise » qu’il allait faire, et nous souris en agitant la main (et le pire, c’est que parfois, ça marche, difficile de résister à ce sourire enjôleur). Il joue avec Grafite, celle-ci se laissant faire et venant même lui faire des câlins, je les voit parfois tous les deux, lui riant aux éclats parce que les poils du chat le chatouille, elle, tentant d’éviter qu’il ne lui attrape les oreilles, mais restant quand même à côté… 11_3 Il se tient de plus en plus debout, s’agrippant à tout ce qu’il peut (de mon tee-shirt, wouhou maman, montre ton soutif à tout le monde!) aux barreaux de son parc en passant par la guitare (et paf la guitare) du chéri… Il a parfaitement compris à quoi servait une télécommande, sait allumer les portables, la tablette tactile, l’ipod (les bébés sont geeks à notre époque que voulez-vous), et est très intéressé par mon pc, l’appareil photo (vous les sentez venir les catastrophes ?)… Il désigne les choses qu’il veut attraper, allume tout seul sa veilleuse (le matin on l’entends se réveiller en jouant avec)… Prend son biberon tout seul, et bientôt, il fera son premier grand voyage pour aller à la Réunion, voir mes parents…

11_4

Je suis persuadée de distinguer des mots dans son babillage, quand il désigne certaines choses (« amiam » pour manger, « tote » pour tototte, et des « donne » quand il veut que je lui donne un objet), mais ce doit sans doute être moi (selon mon papa en tout cas)… _DSC1206 _DSC1232 signature

0 0 voter
Évaluation de l'article