Et ce n’est pas la dernière, je sais bien ! J’avais oublié de vous parler de ça, il y a quelques temps déjà, alors que j’avais le dos tourné mais pourtant à quelques mètres de Ticali, celui-ci en a profité pour se faufiler entre son parc et l’étagère et attraper un petit carton que j’avais oublié de mettre à l’abris. Dans ce petit carton des colorants pour l’eau des plantes.

betise1

  En jouant avec le carton, Ticali a réussi à l’ouvrir et a atteindre un des petits tubes, qu’il a du écraser un peu trop fort si bien que le colorant c’est répandu dans le bureau. Par terre, bien sûr, mais aussi et surtout sur lui, je me suis donc retournée pour découvrir un Ticali version Schtroumpf (ou Avatar), les mains complètement bleu (pas une trace sur la figure ou les lèvres heureusement), le body complètement tâché et laissant derrière lui une joli trace bleue au sol en rampant. Alors je vous avoue, j’ai ri à ce spectacle (il en aurait eu sur la figure je n’aurais pas fait ma maline). Je me suis demandé un instant comment j’allais récupérer mon sol (mais le parquet vitrifié ça a du bon, ça se nettoie bien), si son body était bon pour la poubelle et comment j’allais m’en sortir pour le débarbouiller. Le body c’est lavé très facilement. Ce sont des colorants qu’on dilue à l’eau, alors un coup de machine et il était comme neuf. Sur la peau, c’était une autre affaire, surtout que c’était passé à travers le body et que mon bébé en avait aussi plein le ventre. (et ça l’a bien fait marrer)

betise2

Bon après un lavage pour enlever le gros des tâches puis le bain du soir, tout est parti. Cette première bêtise bien qu’assez inconsciente de sa part, nous aura bien fait rire finalement !

signature

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS