Il y a des matins comme ça, ou on préfèrerait rester au lit. Entre le fait d’être crevée par mes allergies, d’avoir, en conséquence les yeux explosés et découvrir en entrant dans mon bureau le matin que le fond de mon aquarelle en cours a été piétinée par des pattes de chat préalablement trempées dans, genre du mauve, au beau milieu d’un fond bleu-vert… Merci Grafite, merci chéri (à qui je rappelle constamment qu’il faut FERMER cette p… de porte du bureau pour éviter que Grafite n’y fasse des conneries justement) (oui désolée hein, mais ça m’énerve de voir des affaires disparaitre ou d’autre abimées, alors qu’il suffirait de fermer cette porte).

Bref, mes allergies, c’est des jours avec et des jours sans, si bien que certains jours, je peux me maquiller sans avoir envie de m’arracher les yeux… (parfois je me maquille rien que pour avoir une raison de ne pas me gratter les yeux en fait).

blue1

Du coup la semaine dernière j’avais réalisé un make-up, mi-nude, mi-bleu (d’où mon titre naze). J’ai utilisé ma palette 15th anniversary d’Urban Decay pour ceci. Flow, un rosé clair, sur la paupière mobile et sous le sourcil, le brun de ma Matte Eye Palette dans le creux et Evidence (UD) en coin externe. Sous l’oeil et sur la waterline, j’ai utilisé le khôl Bourjois New Wave blue et j’ai renforcé la ligne supérieure des cils avec du khôl noir sur la waterline supérieure. Un coup de mascara, Tea rose de Clarins sur mes lèvres et c’est fini !

blue2

xoxo, Jenn

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS