Me lancer à moi-même un défi : utiliser des fards qui dorment dans les tiroirs, leur permettre de révéler un peu leur beauté…

Parce que oui, le problème quand on est beauty-addict, c’est qu’on achète, on achète, on se retrouve avec des centaines de fards/pigments, et qu’on se retrouve toujours à en acheter de nouvelles parce que « mais tu comprends pas, j’ai pas cette nuance précise là, avec ces paillettes multichromes! », moi ça a commencé avec les fards, maintenant, je craque plus difficilement sur les fards (à part sur les palettes, c’est mon péché mignon…) par contre les vernis c’est une autre histoire (oui, j’ai fini par trouver, merci hellocoton, comment me procurer le calendrier de l’avent Ciaté sans me ruiner en frais de port… il est en ce moment même sur son chemin pour venir faire mon bonheur)…

Les rouges à lèvres, j’en ai beaucoup mais finalement, beaucoup envoyés par les marques parce que les collections contiennent toujours 1 ou 2 (voir plus) rouges à lèvres. Vous ne les voyez pas beaucoup, mais c’est qu’en général, je ne vois pas trop l’intérêt de vous montrer 36 fois le même rouge à lèvres avec un eye-liner ou un énième nude vu partout sur la blogo… je m’amuse beaucoup plus à vous montrer des fards, parce que finalement, on a une quantité infinie de combinaisons possible…

Bref, j’ai décidé de ressortir des fards que j’aime, mais dont je ne me sers pas suffisamment. Et pour ce premier assortiment, c’est un taupe « Moss » de Bare Minerals, « Dame’s Desire » de MAC, le 136 de Kiko et le prune de la palette Luxurious Gold and Plum de Kiko qui ont été choisis. J’ai complété avec un Creamy Touch de Kiko qui m’avait tapé dans l’oeil mais dont je n’ai pas tellement eu l’occasion de me servir, le n°4 (rose et prune)

1. Poser le fard taupe « Moss » en coin interne, il servira a illuminer le regard, notamment car c’est un pigment irisé.

2. Avec le Creamy Touch côté prune, je dessine la forme en coin externe de mon maquillage, j’avais envie de quelque chose d’assez dessiné sur les côtés, donc je ne l’estompe qu’au-dessus de l’oeil.

3. Avec un pinceau plat, je prélève le fard Prune de ma palette Kiko et le pose en coin externe, je l’estompe et l’étire vers l’intérieur avec mon estompeur.

4. Toujours avec le pinceau plat, je viens poser au centre de la paupière mobile le 136 de Kiko, qui aide à révéler le prune, lui donnant de l’éclat, (ce prune étant un fard velouté, sans la moindre paillette, il assombrit beaucoup). Je viens estomper au dessus du fard prune avec « Dame’s Desire », en une touche très légère, il ne s’agit pas de se mettre du violet jusqu’en dessous du sourcil.

5. (cette partie est optionnelle) Je souligne légèrement sous l’oeil, au coin externe avec mon creamy touch et je pose mon khôl noir sur la waterline pour éviter un effet oeil de lapin malade.

6. Je pose mon mascara.

L’intérêt dans ce maquillage est un mélange de fards irisés (le taupe), métallisé (136), et velouté/mat, avec le violet et le prune. Le mélange de texture permet d’illuminer le regard malgré un maquillage appuyé et une couleur (prune) assez sombre

Yeux :

– pigment Moss, Bare Minerals

– fard Dame’s Desire, MAC

– fard prune, palette Luxurious Gold and plum de Kiko

– Fard 136 Kiko

– Creamy Touch 04 de Kiko

– Khôl Clarins

– Mascara Volume glamour, bourjois

xoxo, Jenn

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS