Vous n’êtes pas sans savoir que Bourjois nous concocte des nouveautés pour nos ongles ce printemps ! J’ai reçu 4 teintes de ces nouveaux vernis et le petit pot magique, alias le dissolvant avec mousse intégré (vous savez, comme celui de Sephora, avec lequel tout le monde ne va pas manquer de faire une comparaison !)

Aujourd’hui, on va parler vernis simplement et je reviendrais vous parler du dissolvant une autre fois n’est ce pas ? Côté teintes, chez Bourjois, ce printemps vous ne serez pas déçues, il y en a pour tous les goûts avec les 14 teintes !

Il s’agit donc cette fois des vernis « Une Seconde », ceux au séchage ultra-rapide. Parmis les teintes reçues, un corail pailleté (corail magique), un rose vif (rose Cupcake), un bleu (bleu water) et un violet (lavande esquisse)… je vous laisse imaginé lequel d’entre eux j’ai posé en premier sur mes ongles ?

Pour ma part, je pense que je vais aller pas mal piocher dans cette collection durant le printemps et l’été, déjà parce que le pinceau est génial. C’est le pinceau panoramique, arrondi au bout, j’avais oublié, mais il est juste parfait ce pinceau, il épouse la forme de l’ongle et fait un travail parfait. En plus, la texture a changé, on a droit à une « texture gel silicone », elle est donc légèrement plus épaisse, plus facile à appliquer, opaque en deux couches (sur les 4 teintes testées) et laisse un voilebrillant derrière elle.

Et puis, maintenant, les teintes ont un nom. Je ne sais pas vous, mais j’aime que mes vernis aient des noms. J’en ai beaucoup (euphémisme), du coup, c’est quand même plus facile de mettre une teinte sur un nom que sur un numéro !

Pour l’instant, « Bleu Water », le joli bleu ciel (d’été le ciel), a tenu sur mes ongles pendant 4 jours et n’a pas bougé malgré mes diverses activités. Après il a reçu un petit coup de couteau (j’ai pris mon doigt pour un oignon) et il a pas trop aimé :p

Et parce que j’avais envie de rendre tout ça un peu plus original (et que je n’avais rien à faire), j’ai ajouté ce joli Nubar avec ces flakies en une sorte de french discrète.

xoxo, Jenn

PS : je crains de perdre mon ongle de pouce. Allez savoir comment, je me suis rendue compte de ça en enlevant mon vernis vendredi midi, j’ai réussi à me le soulever à moitié (la veille, j’ai senti que c’était sensible en-dessous), je n’ai pourtant pas souvenir de m’être violemment cognée. Bref, je surveille mon ongle et je prie pour qu’il pousse sans tomber. J’aurais l’air maligne avec du vernis sur 4 doigts, autant me couper directement le pouce (oui c’est futile (et stupide) )

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS