Ca faisait un moment que j’avais envie de la tester mais j’oublie systématiquement d’acheter des oeillets, hier, comme je suis passée devant en faisant les courses, c’était l’occasion. Et franchement, la manucure à l’oeillet, c’est autrement plus simple que la manucure au scotch.

Pas (ou peu) de découpe (j’ai juste coupé mes oeillets en deux par le centre, pour les économiser), et la colle n’est pas très agressive par rapport au scotch et puis surtout maintenant j’ai compris. Je colle, je tartine de vernis et je décolle tout de suite. La première fois que j’ai fais une manucure au scotch, j’ai eu la bonne idée de vouloir faire toute la main d’un coup. J’avais collé tous mes scotch, j’ai pris le temps de passer une couche, deux couches de vernis, attendu un peu en prime et là, le vernis était déjà trop sec pour qu’en enlevant le scotch, ça ne fasse pas de dégâts.

Bref… me voilà donc en train de faire une manucure à l’oeillet. J’avais posé mon vernis du dessous entre midi et deux, du coup, il était bien sec. J’ai découpé en deux mes oeillets et les ai tous mis en place, ensuite j’ai sorti mon fuschia bourjois, et fais mes ongles deux par deux. Ceux d’une main, déjà, où j’ai appliqué mon Good to Go de Essie et attendu un peu que ça sèche pour faire la deuxième main et pouvoir enlever les oeillets sans bousiller le vernis de la première main.

Je ne vous montre pas comment on fait en image hein, vous pouvez trouver ça un peu partout et notamment chez The Beauty Departement.

xoxo, Jenn

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS