Pour celles qui me suivent depuis un moment, vous vous souviendrez peut-être que début 2010, je m’étais mise au régime. Dukan. Celui qui après avoir plébiscité devient tout aussi dénigré que ses autres copains régimes. Ce que je peux dire c’est que pour moi ça a pas mal marché.

J’avais 7kg à perdre, je les ai perdu, sans spécialement reprendre derrière. Évidemment, il y a une question d’hygiène de vie. J’ai plutôt réappris à manger correctement depuis cette étape en fait. Bon par contre, je pense que deux mois de Dukan n’ont pas aidé mon petit organisme qui se préparait à me créer une jolie gastrite à l’estomac.

*Parenthèse*

Pour info une gastrite n’est pas contagieux, ça n’a rien à voir avec une gastro :p. Il s’agit d’une inflammation à l’estomac, causée par le stress chez moi (mais il peut y avoir d’autres causes). Douleurs, vomissements, peur de manger par peur d’avoir mal, ça fait un sacré cercle vicieux à terme, mais ce qu’il faut savoir c’est que trop de protéines n’est pas bon pour l’estomac, qui à ce moment-là est incapable de les digérer. Pour avoir fait le test, je suis presque tombée dans les vap de douleurs un soir où j’avais mangé un steack au court de la période de crise. Le lendemain j’ai même engueulé le chéri qui ne m’avait pas emmenée aux urgences alors que j’en étais à un point où je ne reconnaissais plus rien autour de moi tellement j’avais mal… bref…

*parenthèse close*

En 2010, j’avais aussi fait des séances de celluM6. Ma mère en avait fait des années plus tôt et ça avait été plutôt efficace pour elle. Moi j’étais un peu plus mitigée là où elle avait vraiment perdu, j’ai perdu 1,5cm au plus (bon elle faisait un régime draconien en même temps, ok). Et si la peau avait été lissée niveau aspect, la vilaine cellulite est revenue s’installer au fur et à mesure. C’est encore là qu’on se promet, pour la énième fois de reprendre le sport. Seulement il faut se motiver et un petit coup de pouce pour se motiver ne serait pas de refus. Du coup, devant la possibilité de tester Cellusonic, vu que j’en ai plutôt entendu du bien, je n’ai pas trop hésité.

Me voici donc partie pour huit séances. Je comptais ne vous en parler qu’à la fin, une fois les résultats obtenu (ou non) mais il y a trop d’info pour un seul article.

En quelques mots, le Cellusonic, c’est une méthode minceur, qui consiste à « éclater » les cellules graisseuses à l’aide d’ultra-sons, puis à les masser pour les drainer un peu plus et raffermir la peau sur les zones traitées.  Selon les zones (moi j’ai choisi les cuisses) on se fixe un objectif. Ici, jusqu’à 4cm de perte sur chaque cuisse (soit 8 cm au total, donc une taille), à raison d’une séance par semaine (deux la première semaine, puis une par semaine).

Côté hygiène alimentaire c’est simple, il est conseillé de boire beaucoup (eau et thé) car on éliminera les cellules graisseuses avec les liquides. Bien sûr selon le besoin de chacune il faut réduire ou éliminer les sucres raffinés (bonbons…), et  alcools. Ne buvant pas d’alcool et consommant suffisamment d’eau/thé, je vais juste surveiller ma consommation de sodas (je peux conserver mes deux carrés de chocolat à chaque repas).

La séance de consultation consiste surtout à établir avec vous votre poids, le pourcentage de graisse et d’eau dans l’organisme. Le nombre de séances idéales et les zones à traiter pour atteindre l’objectif fixé. Quelques questions pour voir vos habitudes alimentaires et on peut commencer.

Pendant la séance, on passe sur la zone concernée un gel conducteur (semblable à celui des échographies) qui facilitera le passage de la canule en verre (pour la dépressologie) et la diffusion des ultra-sons. Pour la zone des cuisses, on traire à partir des genoux, jusqu’aux hanches. On insiste d’avantage sur la culotte de cheval avec les ultra-sons, et on traite bien la cuisse sous tous les angles.

La séance n’est pas du tout désagréable puisqu’on ressent surtout un massage de la peau, pourtant, quand on voit la peau aspirée dans la canule de verre, c’est impressionnant et on se dit que ça devrait faire mal, mais contrairement au celluM6, d’où je ressortais avec des bleus et que je supportais en grimaçant, là pas de douleur, même sur des zones plus sensibles comme l’intérieur de la cuisse. Au lendemain, j’ai les cuisses un peu sensibles si je pince un peu la peau, mais sans plus.

En complément, l’institut nous propose un gel à appliquer deux fois par jours sur la zone traitée (qui aidera à diffuser les ultra-sons pendant le traitement et raffermit la peau), et des gélules draineuses de graisses à prendre le matin. Il propose également un livret de recettes minceur avec des menus, si l’on veut accompagner le traitement plus efficacement. Mais surtout, surtout, il faut boire beaucoup.

Pour la suite, Cellusonic conseille de faire une « stabilisation » avec quelques séances espacées d’un mois. Bien sûr, comme tout autre méthode, si vous ne faites rien derrière pour garder une jolie silhouette (à savoir un peu de sport/marche (30mn de marche quotidienne suffisent), ou hygiène alimentaire déplorable) il ne faut pas se plaindre de reprendre, c’est tout à fait normal et l’institut (ni personne d’ailleurs) ne peut rien faire pour vous. Ce qu’il faut savoir c’est malheureusement nos cellules graisseuses se multiplient à vitesse grand V comparé au muscle et il se reproduit à l’infini, du coup… Bon de toute façon entre le gras qui s’accumule dès qu’il peut et mes problèmes de dos, je ferais mieux de me motiver pour aller nager moi, y a pas mieux.

Normalement, les effets du Cellusonic commencent à se voir à partir de la troisième séance, donc je vous ferais un petit récapitulatif d’ici le milieu du mois d’octobre (ce sera en plein milieu, donc ça devrait être bien pour commencer à voir des résultats).

Bon, le seul hic du cellusonic (comme la plupart de ce genre de méthode), c’est le prix évidemment.

On est à 79€ à la séance. Ceci dit, pour le celluM6, j’avais eu la chance de trouver un kiné agréé pas trop cher, mais les séances sont en moyenne à 50€, donc au final il faut voir selon les résultats, mais j’aurais tendance à dire que si le cellusonic tient ses promesses, il vaut mieux se tourner vers celui-ci (mais j’ai bien conscience que ce n’est pas à portée de toutes les bourses :( )

 

Merci à Marine et Laure pour ce test et l’accueil chaleureux et les explications fournies.

xoxo, Jenn

PS : n’oubliez pas de voter pour moi (tous les jours svp)

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS