Je n’avais pas encore eu l’occasion d’inaugurer cette rubrique avec de la beauté, comme je voulais le faire au départ. Finalement, l’occasion c’est présentée à moi grâce à un bon de réduction pour un soin des mains d’une heure, sur un site proposant des coupons. 70% de réduction… c’est toujours intéressant, et je me suis retrouvée avec un soin à 14€… très intéressant donc ^^. J’ai commandé mon coupon, je ne connaissais pas l’institut. Je ne connais pas bien, à mon grand regret, les instituts Toulousains. J’aimerais mieux les connaître mais avouons-le, les prix pratiqués m’interdisent souvent de pouvoir y aller comme j’aimerais (bon c’est surtout que si j’y réfléchissais à l’avance je me dirais bon le mois prochain, je me paie tel soin dans tel insitut, et puis voilà, mais bon, je ne suis pas méthodique dans mes dépenses :p)

Là voilà, j’ai vu ce bon, je me le suis payé, je l’ai mis de côté. Et puis une ou deux semaines après je me suis dit que quand même, ce serait bien d’appeler et de réserver un horaire (je n’aime pas les téléphones donc je remet toujours à plus tard quand je dois passer un coup de fil). Je dois vous avouer que ma première image de l’institut via le téléphone n’a pas été très bonne, j’ai même cru à une arnaque pendant un moment quand, pendant plus d’un mois j’ai essayé d’appeler sans réussir à avoir quelqu’un au bout du fil et que j’avais laissé deux messages sur répondeur.

Et puis, je me suis bougée, je me suis rendue sur place, j’ai fais la connaissance de la patronne des lieux et j’ai pu prendre mon rendez-vous tranquillement. Petit conseil donc, si vous souhaitez vous y rendre allez prendre rendez-vous sur place parce que par téléphone, c’est difficile. Une fois sur place, je papote donc un peu avec la patronne, je prends mon rendez-vous, j’ajoute à ça une épilation des sourcils, car c’est vraiment nécessaire. (Je vous avoue, insouciente que je suis, je ne me suis pas renseignée sur le prix de l’épilation avant de la faire…bon je n’ai pas eu de mauvaise surprise).

Une semaine plus tard me voici devant l’institut, très près du métro Jean jaurès où se recoupent les deux lignes de métro Toulousaines, il est facilement accessible. Hier donc, je me suis rendue à mon rendez-vous, il faisait très beau (et très chaud), j’avais pris mon appareil pour vous faire une photo de l’extérieur au moins (arrivée à l’intérieur je ne suis toujours pas habituée à dire aux gens bonjour je suis blogueuse et je voulais en profiter pour faire un ptit reportage, je peux faire des photos, donc euh pas de photos d’intérieur…) mais un gros camion c’était garé devant l’institut et n’a pas décollé de là, du coup me voilà sans photos… je suis confuse.

Je suis reçu avec le sourire par la dame déjà rencontrée et l’esthéticienne qui va s’occuper de moi, Ekaterina, qui fait ses études chez nous, et qui est une jolie Russe blonde, un peu timide au premier abord. On vérifie que j’ai bien rendez-vous, je donne mon bon pour mon soin des mains, je papote un peu avec la patronne, puis je suis Ekaterina dans la petite pièce du fond où sont fait les soins. Séparée de la pièce principale de l’institut par un double rideau, la petite pièce chaleureuse et féminine contient les engins de torture habituels : les appareils à cire (;) ), la table où l’on s’installe pour les soins, épilation, etc…, une cabine de douche (et à ce moment là, j’ai pris le métro, marché, j’ai chaud, je me jetterais volontiers dedans), et un petit lavabo.
Une musique zen est déjà diffusée dans les hauts-parleurs. Ekaterina me propose en toute logique de faire l’épilation des sourcils en premier, elle m’indique aussi que je bénéficierais d’une remise car elle est encore en apprentissage. Elle me demande aussi si je souhaiterais une pose de vernis après mon soin des mains (ce n’est pas compris dans le forfait). Elle m’indique les prix de tout ça (avec la remise 5€ pour les sourcils, 8€ pour la pose de vernis) Evidemment, je prends la pose de vernis, ça prolongera le petit moment de détente.

On commence donc par les sourcils, le temps que l’esthéticienne prépare et vérifie la cire, je lui explique que je veux simplement « nettoyer » ma ligne, pas l’affiner de trop (la dernière fois l’autre m’a ratée donc bon…). On allume la lampe de chirurgien pour bien y voir, je ferme les yeux et me prépare à avoir mal, à pleurer à grosse larmes comme d’habitude. Ekaterina pose une première bande de cire, me demande si ce n’est pas trop chaud, et puis c’est parti. Et là surprise. Bon, je ne peux pas dire que je n’ai pas du tout eu mal, ce n’est pas possible, mais pour la première fois depuis que je m’épile les sourcils, je ne pleure pas à grosses gouttes, à la fin, j’ai juste deux petites larmichettes de rien du tout. Ekaterina est très douce, elle y va petit à petit pour ne pas trop enlever, reviens sur les yeux à la pince pour finaliser et égaliser des deux côté. Et dans tout ça, je n’ai presque pas mal, c’est le bonheur (enfin tout est relatif, les sensibles des yeux comprendrons). A la fin, je me retrouve comme je voulais avec une jolie ligne bien clean. ^^

On entame ensuite le soin des mains. Bon le soin est classique je pense, on commence par les ongles, on lime, on repousse et on coupe les cuticules. Au passage, Ekaterina est outrée du travail qui a été fait sur mon pouce, celui où j’avais fait une réparation il y a quelques mois. L’ongle a poussé maintenant, le gel en est à la moitié de mon ongle. La chose fait une boursouflure, car trop épaisse, c’est pas très joli, j’avoue, mais j’y peux pas grand chose. Du coup, elle me le lime, applani le côté gel, je me retrouve avec un truc à peu près normal sur le pouce ça fait du bien. On passe au massage à la crème, du bonheur, de la détente (on devrait vraiment faire ce genre de soin plus souvent ça fait un bien fou). Je choisi mon vernis (je regrette vraiment que les petits instituts ne proposent pas plus de choix de couleur, ça reste en général très classique), j’opte pour un fushia/violet pailleté, le seul vernis un peu « fun » du plateau. On le sent vraiment beau dès la première couche, à la deuxième, il est superbe. Un petit coup de vernis séchant, j’attends encore quelques minutes puis c’est fini.

 

J’ai vraiment passé un bon moment de détente, avec une esthéticienne à l’écoute. Ekaterina a gagné récemment le titre d’ouvrière de France régionale et concours pour le titre national, j’étais donc entre de bonnes mains. Mon seul regret, elle est là en stage pour deux mois seulement, (en fait il lui reste juste un petit peu plus d’un mois là), donc elle ne sera sans doute plus là la prochaine fois que je repasserais par l’institut. C’est bien dommage, car trouver une perle à l’écoute et si douce pour l’épilation des sourcils, c’est pas facile :(.

Le soin c’est très bien passé, un seul regret, le bruit de fond de la machine à laver dans la pièce voisine.

Une jolie découverte avec cet institut agréable, les prix pratiqués ne sont pas exorbitants. (l’épilation des sourcils était normalement à 8€ et la pose de vernis à 11€ je crois, le soin des mains d’une heure, est habituellement à 39€). Petite note, ils ne prennent pas la carte, donc prévoyez un chèque ou de la monnaie.

 

Le vernis choisi, de la marque Frederic M

 

B’Elle’Ile institut – 45 rue des 7 troubadours (métro Jean Jaurès) – 31 000 Toulouse.

Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
RSS